Analyse de deck : vampire

YU-GI-OH! (322) , ANALYSE DE DECK (151)
Mots-Clefs : Vampire (2)

« Alors qu’elle dormait, nous la croyions mourante ; maintenant qu’elle est morte, elle a l’air de dormir. » Bram Stoker Dracula

I/Présentation de l’archétype

 

Vampire devient un archétype à part entière avec l’extension les sauveurs des ténèbres sortie en 2018. Malgré cela, les vampires sont des monstres existants depuis longtemps (le premier étant joué par Kaiba) et compte un nombre de cartes assez important de cette époque jusqu’à l’ère XYZ mais dont la synergie entre-elles laissait à désirer. Nous avons quand même eu, lors de l’ère XYZ du coup, une ébauche d’archétype un peu plus cohérent avec la sortie d’une magie de terrain, d’une piège et de quelques monstres mais le projet semble avoir été oublié après la Vamp Vampire dans origine primitive.

Néanmoins, en 2018 justement, Konami déterre le projet vampire et sort une nouvelle vague de support. Les « no life king » brisent donc une nouvelle fois la frontière entre la vie et la mort pour terroriser les vivants…

 

Un retour sur le mythe des vampires

 

Naît de la terreur et de l’incompréhension de l’espèce humaine au sujet de La Mort, les vampires sont des créatures qui nous fascinent depuis la nuit des temps et aux quatre coins du monde. Actuellement, nous savons que les premiers peuples à avoir fait mention de cette créature sont les Assyriens et les Babyloniens. On retrouve également ce culte dans l’Egypte Ancienne avec des cérémonies louant une divinité ayant la forme d’un oiseau au plumage noir en lien avec le vampirisme. Plus loin dans le temps, en Europe Médiévale, on a une floppée d’histoire de vampires qui terrorisent les empires, notamment en Europe de l’Est où les cadavre fraichement enterrés étaient exhumés pour qu’on puisse leur planter un pieu dans le cœur afin de s’assurer qu’ils ne se relèvent pas. A la même époque, on constata que le mythe existait également en Chine, au Philippine et en Indonésie.

 

Finalement, le vampire « moderne » arrive avec Bram Stoker, auteur du livre Dracula qui raconte l’histoire du compte Vlad Dracul (inspiré de Vlad l’empaleur de Valachie et d’une connaissance de l’auteur qui a servi de modèle pour la personnalité de Dracula). Stoker introduit dans son livre tous les codes du vampire moderne à savoir le côté vaniteux, séducteur et imbus de lui-même mais aussi la puissance incroyable de la créature. Le récit raconte l’histoire d’un compte qui, en reniant Dieu et en buvant du sang, revient d’entre les morts et assois son pouvoir sur la région entourant son château. Lorsque celui-ci cherche à acheter une propriété à Londres, Jonathan Harker est dépêché sur place pour s’occuper de la transaction et laisse sa bien-aimée, Mina, en Angleterre. Une fois arrivé, le compte lui offre le gîte et conclut l’affaire avec le jeune homme. Cependant, il a le loisir d’observer une photo de Mina en qui il voit la réincarnation de son épouse, morte quelques centaines d’années plus tôt alors qu’il était encore humain. Emprisonnant Jonathan dans son château, il part à Londres avec l’objectif ferme de s’approprier le cœur de la jeune femme. Suite à de quelques péripéties, sa présence à Londres est repérée avec la mort de Lucie, une jeune femme amie de Mina qu’il a changé en vampire et qui a attiré l’attention du professeur Abraham Van Hellsing. D’abord au chevet de la jeune femme pour la soigner, le professeur et les deux hommes aimant Lucie échoue à la sauver de la mort. Cependant, avec les recherches d’Abraham, ils découvrent avec horreur en exhumant son cadavre que la jeune femme est bel et bien devenue un vampire. Ils la tuent alors pour le salut de son âme, ce qui renforce leur détermination à vaincre le compte qui continue de séduire Mina. Alors que les choses se précipitent et que la jeune femme risque elle aussi de devenir une non-morte, le compte cherche à rentrer chez lui après qu’Abraham, Jonathan et les deux amis de Lucie ai brûlé son repère à Londres, détruisant les précieux cercueils contenant la terre qui a vu naitre Dracula. Dormir dans cette terre lui permettait de retrouver les forces qu’il perdait en se promenant en pleine journée et en évitant de succomber à sa soif de sang. Les quatre hommes le poursuive alors à travers l’Europe jusqu’aux portes de son château au pied duquel se déroule l’affrontement final. C’est finalement le sacrifice de Morris, l’un des deux amis de Lucie, qui met fin au combat en embrochant le cœur du compte. Il meurt ensuite de ses blessures alors que la malédiction qui pèse sur Mina disparaît en même temps que tout puissant Dracula.

 

Après cet ouvrage, le mythe continue d’être déformé, amélioré et raconté sous différentes formes. Au Japon nous pouvons retrouver un bon nombre de manga, jeux vidéo, romans… qui mettent en scène des vampires, que ce soit en arrière-plan comme dans Fate zéro ou en premier plan comme dans Hellsing (qui reprend une bonne partie de l’histoire de Stoker que je viens de vous résumer mais en modifiant quelques petites choses) ou Seraph of the end (cette liste est loin d’être exhaustive). Il était donc normal que ces No life King débarque dans Yu-Gi-Oh !

 

II/Les cartes à jouer, les tech card et cartes supportant le deck

 

Vampire est un deck assez étrange à affronter, c’est simple vous ne pouvez pas savoir exactement face à quoi vous allez tomber. En effet, le deck peut être build selon plusieurs versions et chacune d’elle peut être construite de différentes façons. Pour simplifier, lorsque vous affrontez vampire, vous affrontez l’inconnu, un deck aux multiples visages pouvant être aussi bien tourner contrôle que OTK, construit classiquement ou marginalement… bref ne vous attendez pas à un duel bien rangé lorsque vous jouez contre, le deck pourrait vous surprendre si vous ne faite pas spécialement attention.

Ceci-dit, laissez-moi vous présentez les cartes de l’archétype. Ne vous étonnez pas si je ne présente pas toutes les cartes vampires dans les premiers paragraphes, tous sera expliqué tôt ou tard, suivez juste cette partie et la suivante jusqu’au bout.

 

Les monstres du main deck

 

Les vampires de haut niveau

Le main deck vampire est essentiellement constitué de monstres de niveau cinq et plus mais aussi de quelques monstres dont le niveau est inférieur ou égal à quatre.

On commence de suite avec les monstres de haut niveau comme Vamp Vampire, un monstre assez costaud. Nécessitant deux sacrifices pour son invocation, cette carte dévoile son intérêt à être jouer car elle peut équiper un monstre de l’adversaire à elle et récupérer un boost d’attaque (sous réserve qu’elle est une attaque inférieure à la cible et que elle ou un monstre vampire ai été invoqué normalement). De plus, lorsqu’elle est envoyée au cimetière en étant équipé par un ou plusieurs monstres via son premier effet, elle revient sur le terrain. Malgré ces effets puissants, la carte a deux soucis : elle nécessite deux sacrifices et il est difficile d’utiliser son effet d’équipement plus de deux fois car on monte très rapidement à 4000 atk et plus. Cela en fait donc un monstre que je trouve intéressant à jouer pour pouvoir passer des monstres un peu ennuyant malgré ces quelques désagréments.

 

On redescend maintenant d’un échelon avec trois monstres dont le niveau est compris entre cinq et six. Tout d’abord, voici le Fléau Écarlate Vampire, monstre de niveau six qui, lorsqu’il est invoqué normalement ou spécialement, vous déleste de 1000 LP pour invoquer du cimetière un de vos monstres vampire mais celui-ci ne pourra pas attaquer ce tour. C’est le pilier du deck car c’est lui qui vous permettra d’invoquer de manière la plus rentable les monstres qui vont suivre et la Vamp Vampire. De plus, lorsqu’il détruit un monstre de votre adversaire au combat, il peut invoquer spécialement le monstre en question sur votre terrain ! Cet effet qu’il partage avec quelques autres vampires est d’une grande utilité dans bon nombre de situation car il zappe les ressources potentielles que votre adversaire peut engranger avec son cimetière (exemple : l’effet de spé des rokkettes est perdu pour l’adversaire, pas de reborn possible…). Il est intéressant à jouer en trois exemplaires dans une version avec de nombreux monstres vampires mais il est préférable de réduire son ratio à deux lorsque l’on mixe vampire avec d’autres choses vu que l’on réduit également le ratio de monstres vampires cibles pour son effet.

 

A ses côtés se dresse le Baron Rouge Vampire qui est aussi machiavélique que Acteur des Abysses – Soulagement Comique. En effet, en sacrifiant 1000 LP il vous devient possible d’échanger le contrôle de deux monstres : vous récupérez un monstre de votre adversaire contre un de vos monstres vampire. Très pratique, il permet de récupérer par exemple un Dragon Épéborrelle chez votre adversaire pour lui donner en contrepartie un Familier Vampire, ce qui vous facilite grandement la possibilité de pouvoir l’achever proprement. Comme Fléau Écarlate Vampire il invoque spécialement depuis le cimetière un monstre qu’il a détruit au combat à la fin de la battle phase. C’est à mon sens un monstre à toujours garder en un exemplaire quel que soit sa deckliste car son effet est pratique et que l’on peut y avoir facilement accès via tuto ou invocation depuis le cimetière. Cependant le jouer plus d’une fois n’est pas utile, de toute manière il ne risque pas de se prendre véritablement d’Appelé par la Tombe, à cause d’autres cibles plus intéressante pour cette carte.

 

Et maintenant, je vais vous présenter la créature qui vous permet de contrôler totalement la battle et empêche les monstres zombies d’être surpasser au combat, j’ai nommé Fräulein Vampire ! C’est sans aucun doute le meilleur monstre du deck car, en plus du fait qu’elle puisse s’invoquer spécialement lorsqu’une attaque est déclarée, lors de chaque combat et une fois par combat vous pouvez sacrifiez une quantité de LP par tranche de 100 jusqu’à un maximum de 3000 pour augmenter l’attaque ET la défense d’un monstre zombie que vous contrôlez du même montant. Elle vous permet donc d’avoir des monstres quasi impassable au combat et, comme les deux précédents, invoque un monstre du cimetière qu’elle a détruit au combat à la fin de la battle. C’est donc votre arme la plus redoutable pour gagner car son effet peut être utiliser à chaque fois qu’un de vos zombie combat/se fait combattre. En ajustant judicieusement la quantité de LP sacrifié vous pouvez encaisser de nombreuses attaques et conserver votre terrain avant de pouvoir vaincre votre adversaire avec un assaut sans pitié (et des monstres qui pourront taper à 5000 en moyenne surtout). Il est préférable de la jouer en deux exemplaires à mon sens pour éviter d’en avoir deux en main de départ, d’autant que son effet de spé ne peut être activé qu’une fois par tour.

 

les vampires de bas niveau

Nous voilà donc chez les monstres dont le niveau est inférieur ou égal à quatre, c’est ici que je vais présenter les monstres architecturaux du deck qui s’assure que celui-ci tourne au mieux. Tout d’abord, voici le Domestique Vampire, un monstre de niveau deux capable de s’invoquer spécialement depuis le cimetière en envoyant une carte vampire au cimetière (cependant il est banni lorsqu’il quitte le terrain après avoir été invoqué de cette manière). Ensuite lorsqu’il est invoqué spécialement (par son effet ou via tout autre moyen) vous pouvez alors payer 500 LP pour tuto une carte magie/piège vampire. Pour le compléter, son camarade de jeu Familier Vampire dispose des mêmes effets à la simple différence qu’il va tuto un monstre et non une magie ou une piège (et qu’il est niveau un aussi). Pourquoi avoir souligné « envoyant » me direz-vous ? Et bien pour la simple et bonne raison que, pour invoquer l’un de ces deux monstres, il faut envoyer une carte vampire au cimetière : vous ne pouvez donc pas utilisez un familier ou un domestique qui a utilisé son effet et qui sera alors banni lorsqu’il quittera le terrain ! La où familier sera jouer trois fois tout le temps vu qu’il va tuto notre divine Fräulein Vampire, domestique peut voir son ratio diminuer à deux dans le cas où l’on joue peu de magie/piège vampire.

 

Enfin, voici Sorcier Vampire, un monstre qui aurait pu se trouver, comme la vamp vampire dans la partie suivante, mais que je présente ici étant donné qu’il est utilisé dans une deckliste que je présente. Ce monstre est intéressant dans la mesure où il peut tuto une magie/piège vampire ou un monstre vampire ténèbres quand il est envoyé au cimetière par une carte de l’adversaire. En plus, il peut se ban du dit cimetière pour nous permettre d’invoquer normalement un monstre vampire ténèbres sans sacrifice. Comme pour la vamp vampire, c’est plus par choix que vous jouerez cette carte mais son potentiel n’est pas à sous-estimer car il peut décoincer une main ne comportant que des gros vampires.

 

Les magies

 

Je vais vous présenter deux magies dans ce paragraphe, à commencer par le Désir de Vampire qui est une très bonne carte. Vous pouvez au choix changer le niveau d’un monstre sur le terrain en envoyant depuis votre deck au cimetière un monstre vampire ou bien vous pouvez envoyer un monstre que vous contrôlez au cimetière pour invoquer un monstre vampire du cimetière. Dans la même idée que précédemment, pour activer ce deuxième effet de désir, ne ciblez pas un domestique ou familier invoqué via leur propre effet car sinon celui que vous avez ciblé sera banni et, vu qu’il n’aura pas atteint le cimetière, le monstre que vous souhaitiez invoquer y restera. Comme pour le Fléau Écarlate Vampire, cette carte est intéressante à jouer en trois exemplaires si vous jouez beaucoup de vampires mais est préférable en deux si vous en jouez moins.

 

On a ensuite le Domaine de Vampire qui est aussi une bonne carte car pour la modique somme de 500 LP vous pouvez invoquer normalement (inclut l’invocation sacrifice) un monstre vampire en plus de votre invocation normale/pose habituelle. De plus, chose non négligeable dans ce deck où vous consumez vos LP à grande vitesse, vous gagnez autant de LP que de dommages infligés au combat avec un monstre vampire à votre adversaire. Exemple : j’attaque Nékroz d’Unicore avec mon Fléau Écarlate Vampire, je sacrifie 3000 LP pour faire gagner 3000 atk/def à mon monstre via l’effet de Fräulein Vampire et j’inflige donc 2900 points de dégâts à mon adversaire. Tant que Domaine de Vampire est sur mon terrain, je reçois le même montant en gain de LP, je récupère donc 2900 LP ! Si je continue ma battle et que j’attaque maintenant avec Familier Vampire pour infliger 500 point de dommage en attaque directe, je regagne donc 500 LP. Cette carte est amplement suffisante en deux exemplaires, même si la mettre à trois ne serait pas une hérésie profonde vu qu’on peut l’envoyer au cimetière pour invoquer un familier/domestique qui s’y trouve.

 

Les pièges

 

Comme pour les magies, je ne vous présente ici que deux pièges. Tout d’abord, je m’attaque à Réveil de Vampire : une piège intéressante qui ramène de mon deck un monstre vampire, cependant celui-ci sera détruit à la end phase. Très pratique, elle peut ramener le Familier Vampire ou le Domestique Vampire pour tutoriser pendant le tour adverse ou pour bloquer la battle en invoquant Fräulein. Une petite précision ici, vous pouvez utiliser le Réveil de Vampire pour invoquer spécialement le familier pour tutoriser la Fräulein Vampire : si vous décidez de faire ça durant la battle phase et que votre adversaire a déjà déclarer une attaque attention ! Vu que l’attaque à déjà été déclarée et que votre adversaire choisi le replay pour continuer son attaque (le terrain ayant changé), vous ne pouvez pas invoquer la Fräulein Vampire que vous avez tuto car la situation correspondant à sa condition d’invocation sera déjà passé. Cette piège est dispensable, c’est à vous de décidez si vous la jouez ou non… et cela dépendra surtout de comment vous montez le deck (par exemple, si vous l’axez en go second mieux vaut éviter, par contre en go first vous pouvez la jouer ou non en fonction de la manière dont vous avez construit le deck au préalable).

 

Ceci étant dit, attaquons-nous maintenant à Domination Vampire qui est une contre piège taillée pour l’archétype (encore heureux). Non seulement elle peut annuler un effet de monstre magie ou piège et la détruire tant que vous contrôlez un monstre vampire mais elle peut aussi, si c’est un monstre sur le terrain qui voit son effet annulé et sa destruction accomplie, vous faire gagner des LP égaux à l’attaque d’origine du monstre en question. Cette piège est à mon sens intéressante à jouer à minimum en un exemplaire peu importe la version vu qu’il s’agit d’une contre-piège tutorisable capable de vous faire regagner des LP en bonus.

Ces deux pièges fonctionnent aussi bien ensemble car, en cas de main un peu mauvaise ne vous permettant pas jouer, si vous avez ces deux cartes vous pouvez quand même chercher une protection durant la battle et une negate.

 

L’extra deck

 

Pour ce qui est de l’extra deck maintenant, on a en tout trois monstres vampires présent avec un imposteur en prime.

Pour commencer, nous avons une link, nommée Vampire Aspirante, que vous connaissez certainement vu qu’elle est grosso modo « the link » à jouer dans un deck zombie en général. Cependant, il faut rendre à César ce qui appartient à César et en l’occurrence rendre la Vampire Aspirante au deck vampire. Cette link, nécessitant deux monstres zombies pour son invocation, vous permet de piocher une carte une seul fois par tour lorsqu’un monstre zombie est invoqué du cimetière. Ensuite, vous pouvez ressusciter un monstre du cimetière de votre adversaire qui devient alors un zombie (cela vous permet en premier lieu de piocher) et celui-ci peut être sacrifié pour une invocation sacrifice que vous souhaitez réaliser. Cet effet est d’autant plus pratique quand on sait qu’il est étendu aux monstres zombies en général et que vampire comporte plusieurs monstres de niveau six et plus ! Le nom de la carte est aussi très intéressant car elle nous permet d’activer la Domination Vampire. Cette carte peut être jouer en un ou deux exemplaires, à titre personnel je préfère la mettre en un pour pouvoir rentrer un Sauveur Avendetterreur qui offre de l’envoi au cimetière supplémentaire.

 

Ensuite, nous allons nous intéresser aux deux XYZ du deck, j’ai nommé Bram Chevalier Vampire Cramoisi et Sheridan Vampire Dhampire. Le premier, Bram Chevalier Vampire Cramoisi, n’est pas spécialement incroyable : il s’agit d’un monstre de rang cinq demandant deux monstres comme matériel XYZ et qui peut invoquer un monstre depuis le cimetière de votre adversaire mais seul ce dernier pourra attaquer pendant la battle-phase du tour. Le vrai côté sympathique de ce monstre est qu’il est capable de revenir du cimetière après sa destruction et donc potentiellement servir pour une invocation link, activer un effet de familier ou de domestique, forcer un appelé par la tombe (ou tout autre carte similaire)…

 

A côté de lui nous avons donc Sheridan Vampire Dhampire, une XYZ rang six redoutable qui viendra dominer le jeu de votre adversaire. Pour commencer, tous monstres de votre adversaire qui a un niveau et qui se trouve sur votre terrain est considéré comme un monstre de niveau six pour son invocation. En plus de faciliter la dite invocation (qui peut être réalisé avec 2+ monstres de niveau six) cela permet de rentabiliser les monstres un peu inutile récupérer depuis le cimetière de notre adversaire via les effets de nos vampires. Concrètement, il peut, en détachant un matériel XYZ, détruire une carte sur le terrain ou récupérer un monstre de notre adversaire qui a été envoyé/détruit au cimetière ce tour (et qui y est toujours) pour l’invoquer en défense sur notre terrain. Le plus intéressant c’est que vous pouvez utiliser ces deux effets le même tour et donc détruire un monstre avec le premier puis tout de suite le récupérer sur votre terrain grâce au deuxième. Cependant vous ne pouvez pas activer deux fois le même effet le même tour.

 

Et qui est l’imposteur donc ? il s’agit du monstre Numéro 24 : Dragulas le Dragon Vampirique. XYZ de rang six à nouveau, ce monstre permet en effet rapide de mettre face verso un monstre qui a été invoqué spécialement depuis l’extra-deck. En plus d’être pratique pour empêcher une potentielle attaque d’un monstre de l’extra-deck ou pour gérer un monstre casse pied comme Winda Marionnette de l’Ombre El par exemple, ce monstre possède également deux autres effets des plus puissants. En premier lieu, lorsqu’il quitte le terrain en étant face recto pour aller au cimetière ou pour être bannie à cause d’un effet de carte de l’adversaire, il se réinvoque à la end phase en défense face verso. Dans un deuxième temps, si il est retourné face recto, il peut envoyer une carte sur le terrain au cimetière. Avec sa défense solide cela en fait un monstre assez intéressant pour contrôler le terrain : sous Monde Zombie il ne peut pas être passer au combat à cause de Fräulein et si il est géré via un effet de carte il revient. De plus il peut se mettre lui-même face verso (tant que son effet de réinvocation n’a pas été utilisé) pour ensuite être flipper et ainsi envoyer des cartes du terrain au cimetière, très fort donc car ça ne cible pas ! On regrettera juste qu’il ne porte pas vraiment le mot « vampire » dans son nom, ne permettant donc pas l’activation de Domination Vampire et qu’il ne soit pas zombie de base.

 

Les tech card et cartes supportant le deck

 

Le fait que ce soit un archétype zombie donne accès à un panel de cartes pour soutenir le deck vraiment large, je vais donc faire en sorte de vous présenter un maximum d’option possible.

 

Quelques monstres

Pour commencer nous avons les indispensables Uni-Zombie et Solitaire Shiranui. Ces deux monstres fonctionnent très bien ensemble et permettent deux choses, dont la première est de démarrer votre jeu en envoyant au cimetière des cartes pour pouvoir remplir son cimetière (chose importante dans un deck zombie). La seconde c’est de sortir un Seigneur Structure-PSY Oméga qui est très fort car non seulement il permet de renvoyer vos monstres bannis au cimetière durant la standby phase adverse mais aussi de priver votre adversaire d’une carte de sa main durant les main phases. Le plus gros problème de cette tactique constitue en la vulnérabilité à Floraison de Cendres et Joyeux Printemps ou Appelé par la Tombe car vous utilisez votre normale et, en plus, vous laissez la plupart du temps terrain vide si votre solitaire a été contré par l’une de ces deux cartes. Prenez gare également : seul vos monstres zombies pourront attaquer le tour où vous activez les effets d’un uni-zombie ! Au niveau des ratios, on va favoriser solitaire en le mettant en trois exemplaires pour deux uni-zombie à côté, cela limite les chances de se retrouver avec les deux simultanément en main de départ. Cependant, vu que le deck à besoin de défausse rapidement, il n’est pas idiot de passer les deux en trois exemplaires, au risque d’avoir des mains remplies de solitaire et d’uni-zombie.

Voici ensuite le nouveau copain des zombies Jack-o-Bolan : assez intéressant, ce monstre vous permet de défausser un zombie de votre main pour s’invoquer spécialement et, lors de la main phase adverse, vous pouvez le bannir pour invoquer un zombie de l’un des cimetière sur votre terrain mais celui-ci sera banni lorsqu’il quitte le terrain. A la end phase, Jack-o-Bolan revient sur votre terrain. Ce monstre est pratique, notamment dans une version « zombie world » car il permet de récupérer des monstres du cimetière adverse tout en éliminant le surplus de monstre que vous ne souhaitez pas avoir en main avec sa particularité d’invocation. Pour une version vampire pur, il est mieux de le mettre qu’en un exemplaire vu que vous n’avez pas trente-six cibles à défausser en général, par contre c’est intéressant d’augmenter le nombre d’exemplaire chez les zombie world comme expliqué précédemment.

Que serait un deck zombie sans les inséparables Mezuki et Gozuki ? Et bien cela serait problématique je dirais. Nous avons ici un monstre dont l’effet n’est pas un HOPT (hard once per turn) qui peut invoquer du cimetière un monstre zombie en se bannissant, je viens de vous décrire Mezuki. Très pratique, il permet donc de réinvoquer vos monstres et est récupérable via l’effet de Seigneur Structure-PSY Oméga, ce qui en fait un incontournable au vu de la rapidité avec laquelle vous remplirez votre cimetière. C’est également votre autre meilleur moyen d’invoquer facilement les vampires de haut niveau que vous possédez… ou tout simplement les familier et domestique afin de gagner leur tuto (et ne pas les voir bannis après). Le second, Gozuki, sorti il y a un ou deux ans maintenant, est un peu différent : une fois par tour durant votre main phase vous pouvez envoyer un monstre zombie depuis votre deck au cimetière, un sacrifice inutile sur patte bien pratique. Sinon quand il est envoyé au cimetière, vous pouvez bannir un autre monstre zombie depuis ce lieu afin d’invoquer spécialement un zombie depuis votre main. Cela en fait un starter intéressant qui, associé à son effet « d’anti-brick » en main, vous permettra de démarrer plus facilement dans certain cas. Cependant on ne le jouera pas non plus en plus de un exemplaire vu qu’il prend la normale et entre en conflit avec uni-zombie et solitaire shiranui.

 

Niveau magie

Contrôle Mental est très intéressant en axant le deck en go second : vous pouvez vous débarrasser d’un monstre gênant de votre adversaire ou forcer une negate. Aussi, si le monstre à un niveau, cela fait un matériel XYZ gratuit pour shéridan ! Petit bémol cependant, le monstre ne peut pas être sacrifié. Il y a aussi une crainte : cette carte pourrait se prendre la prochaine ban. Heureusement, Nécronisation Zombie fait pareil, avec plus de restriction, mais autorise le sacrifice du monstre adverse et permet de recycler vos monstres bannis tout en s’utilisant plusieurs fois. Nous avons donc une roue de secours le cas échéant. On peut aussi rentrer un Le Livre de la Vie qui va nous permettre de rebondir quelque soit le tour de jeu (excepté le tout premier) en bannissant un monstre adverse depuis son cimetière et invoquant un monstre zombie du notre.

N’oublions pas l’Invitation Des Ténèbres, très forte car elle permet « de refaire votre main » et de potentiellement en transformer une mauvaise en une bonne. La mettre en un ou deux exemplaires me semble une bonne idée car vu que l’on joue quelques monstres d’attributs différents (les mezuki/gozuki ainsi que O-Bolan) il serait dommage d’envoyer toute sa main au cimetière. Enfin, Monde Zombie peut être rentrer dans le deck sans pour autant ramener ses comparses car il permet de protéger au combat dragulas, empêche le sacrifice des monstres et peut gêner les invocations de l’extra deck (si par exemple les monstres requis pour l’invocation doivent être cyberse).

 

En parlant d’une carte « zombie world », petite parenthèse, on peut mélanger vampire à ce deck de structure. Pour ce faire, rajouter Floraison Luisante, une à deux Banshee Mondenécro, un seul soupçon de Roi du Déclin Balerdroch ainsi que deux Monde Zombie et quelques Rivalité des Seigneurs de Guerre et paf voici une version un peu plus solide de vampire. Vous pouvez également rentrer des Super Polymérisation et un petit Dragon Profondâme Dragonécro pour casser du terrain. Dragon Nécro Zombie aux Yeux Rouges n’est pas non plus à sous-estimer car il devient de plus en plus monstrueux à mesure que les cimetière se remplissent. Cependant, je note deux point noirs avec cette version : premièrement, on perd un le côté vampire vu que l’on réduit leur ratio pour éviter au maximum les bricks (voir deckliste associée). Ensuite, le deck perd, à mon sens, un peu trop en stabilité pour le résultat optimal escompté : vos tours un avec une bonne main sont plus solide, on ne peut le nier, mais vous augmentez vos chances d’avoir une main remplie de monstres utilisant l’invocation normale et rien pour envoyer au cimetière.

 

Et l’extra ?

Finalement, pour agrémenter votre extra deck, voici les cartes les plus intéressantes à jouer pour : tout d’abord on a Seigneur Structure-PSY Oméga qui peut recycler vos monstres bannis et ennuyer l’adversaire en se bannissant avec une carte de sa main. C’est aussi une solide force de frappe à 2800 atk. Dans l’aspect contrôle on peut aussi rentrer Brionac, Dragon De La Barrière De Glace pour renvoyer des potentiels Titan, Dragon du Tonnerre ou tout monstre de l’extra deck un peut trop énervé et compliqué à passer. Dans l’aspect bourrin on a Beelze des Dragons Diaboliques, l’incarnation même du berserker : il n’est pas détruit quand on le tape au contraire, il augmente en puissance ! Et pour les dégâts pur et dur Saga-Shogun Shiranui vient très rapidement chercher un OTK.

Au niveau des XYZ maintenant, Riposteur Bounzer Photon est assez sympathique et offre une seconde negate, il sera d’autant plus intéressant en MR5 lorsque l’on pourra le sortir sans gâcher sa zone extra et potentiellement arrêter un Nibiru, l’Être Primitif. Nous avons aussi le Gantelet Lanceur qui s’occupe de clean le terrain au niveau monstre en détruisant jusqu’à deux monstres en un tour !  Béatrice, la Dame Eternelle est aussi très intéressante car c’est de l’envoi au cimetière durant le tour de chaque joueur. On peut donc l’utiliser pour envoyer gozuki au cimetière et faire une invocation depuis la main pendant le tour adverse.

Et pour les link on se permet Lienkuriboh qui envoie le familier au cimetière pour que l’on puisse le spé et Sauveur Avendetterreur qui vient rajouter de l’envoi au cimetière et permet de réduire l’attaque d’un monstre adverse pour augmenter les dégâts infligés.

 

III/Les autres vampires (jouable ou non) et les cartes à éviter

 

Maintenant que nous avons décrit le deck, je vais vous parler des cartes vampires qui n’ont pas encore était citées, par contre je ne m’étendrais que sur quelques-unes qui méritent à mon sens de voir leur utilité discutée au risque de donner naissance à un pavé infâme dans lequel je répéterais juste qu’une carte est mauvaise.

 

Les autres vampires

 

Orchis Vampire, Seigneur Vampire, Bébé de la Lune Rouge / Bébé Vampire, Malédiction Du Vampire, Koala Vampire, Dame Vampire, Dragon Vampire, Chasseur Vampire et Vampire Genesis sont globalement tous plus nul les uns que les autres pour les raisons suivantes :

-aucune synergie avec les vampires en général (orchis, chasseur, dragon)

-un effet trop peu utile par rapport à la quantité de ressources demandée (koala, malédiction, seigneur)

-un mode de jeu ancien qui ne marche pas avec le nouveau (dame, Genesis, seigneur…)

-des cartes trop faibles (bébé, koala, dame…)

A côté de cela, on a une magie de terrain Royaume Vampire qui fonctionne avec Prise de Pouvoir Vampire et, même si la piège est plutôt sympathique, le fait de devoir rentrer la magie de terrain qui est assez faible et vous fera brick lui retire son intérêt.

 

Ceci étant fait, je vais m’intéresser au vampire dont l’utilisation est discutable et plus spécialement par Mortpourpre Vampire, la seule nouvelle carte vampire dont je n’avais pas parler. Il s’agit d’un monstre de niveau cinq qui est capable de s’approprier les monstres adverses qu’il détruit au combat et qui peut empêcher la destruction d’un ou plusieurs monstres vampires au combat ou par effet pour la modique somme de 1000 LP chacun. Si vous décidez d’activer l’effet, vous devez alors protéger tous les monstres vampires qui vont être détruit par le dit effet et donc payer entre 1000 et 6000 LP en fonction du nombre de vampire sur le terrain. Pour les points forts d’abord, cette carte apporte un aspect contrôle/défensif plus poussée : vos monstres étant déjà virtuellement impassable au combat via l’effet de Fräulein, vous rajoutez une protection vis-à-vis des effets. De plus la protection n’est pas limitée à une seule fois par tour. Le problème vient surtout du fait que nos vampires sont déjà impassables au combat comme expliqué il y a un instant, rendant l’effet en partie dispensable. Aussi, le fait de sauver tout le monde ou personne peut être gênant car nos effets demandent beaucoup de LP et donc rajouter un monstre qui les draine de manière importante est contestable. A la rigueur la carte peut être intéressante à sider contre des deck aimant la destruction d’un monstre à la fois (comme kozmo avec le Destructeur des Ténèbres Kozmo qui ne cible qu’une carte) et peu intéressante contre un deck réalisant de la destruction à grande échelle à coup de Trou Noir par exemple. En effet, dans ce cas-là, soit vous payez des LP et vous ne pouvez potentiellement plus activer un effet de Fräulein et donc vous êtes surpassé au combat c’est perdu, soit vous ne payez pas et votre terrain est raser et c’est perdu aussi. La carte corrige donc mal la faiblesse du deck aux niveau de la destruction par effets.

Penchons-nous sur Grâce Vampire : la carte peut être jouée sans problème vu qu’elle s’invoque facilement du cimetière via son effet et est de niveau six. On peut sans soucis la mettre à la place de Vamp Vampire si l’on veut jouer un deck un peu plus agressif (alors plus sensible à un Grokaillou) et les seul défaut qu’on peut lui trouver c’est un coût un peu élevé en LP ainsi qu’un deuxième effet peu intéressant.

Qu’en est-il de Duc Vampire l’ancien Fléau Écarlate Vampire ? Moins intéressant que le dit fléau : son effet n’est activé que lorsqu’il est invoqué normalement, il peut donc être joué pour contrer le HOPT de fléau nous donnant alors accès à deux reborn en un tour. Cependant, vu que l’on a déjà pas mal de cartes pour ce rôle, je ne le trouve pas spécialement utile. Il facilite également la sortie de Bram Chevalier Vampire Cramoisi.

Enfin, voici Vampire de l’Ombre qui est en général fort apprécié et utilisé dans de nombreuse deckliste. Pourtant, il n’est pas spécialement fantastique même si il peut ramener facilement un fléau écarlate ou une Fräulein au tour un. Le problème réside est surtout que si vous jouez second, sa restriction de ne pouvoir attaquer qu’avec le monstre qui a été invoqué par son effet peut vous empêcher d’OTK (ou d’attaquer si vous avez utilisé le dit monstre pour une invocation Link, XYZ ou autre). En effet aucun monstre vampire, même sous Fräulein ne peut atteindre 8000 ATK à part peut-être la vamp vampire en fonction du monstre qui lui est équipé. Comme pour Mortpourpre, il remplit mal son travail.

 

Les cartes peu intéressantes

 

Après une longue présentation des cartes, j’arrive finalement au bout : il me reste trois cartes dont je dois vous parler.

On commence avec L’Appel de la Momie, la carte peut paraître séduisante mais elle n’est pas pour autant utile. En effet, elle ne vous servira uniquement durant votre premier tour de jeu ou après une purification de votre terrain (cependant à ce moment là vous n’aurez potentiellement plus de main). Par conséquent, si vous la piocher en milieu de game elle ne vous servira pas à grand-chose vu que vous contrôlerez des monstres ou que vous n’aurez rien à invoquer avec. De plus, même en la rentabilisant au premier tour, elle trônera ensuite sur votre terrain sans vous apportez d’avantages particulier.

On poursuit avec Lutte de Pouvoir Zombie et Le Retour des Zombies qui ne sont pas très intéressante à jouer. La première octroie un boost ou un malus d’attaque à un monstre zombie sur le terrain mais nous n’en avons pas vraiment besoin grâce à la sainte Fräulein Vampire. La seconde quant à elle n’est pas non plus excessivement intéressante car trop difficile à rentabiliser vu que l’on ne peut pas la tuto et que l’effet est également dispensable.

 

IV/Comment jouer Vampire ? Deckliste et explication

 

Je vais vous présenter ici deux exemples de deckliste vampire, si l’on revient à ce que j’ai dit plus haut, le deck vampire peut être construit de plusieurs façon mais pourtant je ne vous en présente que deux, pourquoi ? C’est simple, en général, vous allez suivre soit la voie du vampire pur soit la voie du vampire zombie world. A partir de là vous allez plus ou moins choisir vos ratios de cartes vampires en fonction de ce que vous attendez du deck (un truc bien bourrin, quelque chose de plus contrôle, axer go first ou go second…). A mes yeux, il était inutile de vous présenter cinquante decklistes que je ne maîtrisent pas forcément et qui peuvent se ressembler de manière générale et différentes juste par trois ratios et cinq cartes qui changent. J’ai donc préférer vous parler de deux versions que je maîtrise bien. Plus ou moins, je penses avoir bien détaillé les cartes qui sont intéressante à jouer et aussi celle que je ne trouve pas spécialement forte pour vous donner une présentation assez complète de l’archétype et donc une possibilité de choisir par vous-même celle que vous trouvez correct à jouer en accord avec la manière dont vous orienterez le deck.

 

Vampire tourné contrôle

 

Dans cette version, on cherche s’assurer la maitrise du terrain à notre avantage. L’objectif est de garder le contrôle du jeu en affaiblissant un peu l’adversaire avant de pouvoir l’achever. Il est également possible d’OTK assez facilement si l’adversaire n’a pas grand-chose sur son terrain et que vous n’avez pas piocher énormément de piège. On a ici un deck assez versatile, qui donne assez peu de mains mortes (sauf en cas de main full monstre de haut niveau) pouvant jouer second comme premier.

[analyse de deck] Vampire

Numéro 24 : Dragulas le Dragon Vampirique

Categorie : Deck Yu-Gi-Oh
Format de Tournoi : Avancé
Créé par newmatt
le 5 mai 2019


Balise à copier sur le forum :

En savoir +
US FR

Liste de Cartes

Main Deck (40)
Monstres (23)
1 Jack-o-Bolan1 Jack-o-Bolan
1 Vamp Vampire1 Vampire Vamp
1 Baron Rouge Vampire1 Vampire Red Baron
3 Fléau Écarlate Vampire3 Vampire Scarlet Scourge
2 Fräulein Vampire2 Vampire Fraulein
1 Gozuki1 Gozuki
2 Mezuki2 Mezuki
3 Solitaire Shiranui3 Shiranui Solitaire
1 Sorcier Vampire1 Vampire Sorcerer
2 Uni-Zombie2 Uni-Zombie
3 Domestique Vampire3 Vampire Retainer
3 Familier Vampire3 Vampire Familiar
Magies (12)
3 Appelé par la Tombe3 Called by the Grave
3 Désir de Vampire3 Vampire's Desire
2 Domaine de Vampire2 Vampire's Domain
1 Invitation Des Ténèbres1 Allure of Darkness
1 Monster Reborn1 Monster Reborn
1 Sacrifice Inutile1 Foolish Burial
1 Un pour Un1 One for One
Pièges (5)
3 Domination Vampire3 Vampire Domination
2 Réveil de Vampire2 Vampire Awakening
Extra Deck (15)
1 Beelze des Dragons Diaboliques1 Beelze of the Diabolic Dragons
1 Saga-Shogun Shiranui1 Shiranui Shogunsaga
1 Seigneur Structure-PSY Oméga1 PSY-Framelord Omega
1 Béatrice, la Dame Eternelle1 Beatrice, Lady of the Eternal
1 Brionac, Dragon De La Barrière De Glace1 Brionac, Dragon of the Ice Barrier
1 Numéro 24 : Dragulas le Dragon Vampirique1 Number 24: Dragulas the Vampiric Dragon
1 Riposteur Bounzer Photon1 Photon Strike Bounzer
2 Sheridan Vampire Dhampire2 Dhampir Vampire Sheridan
1 Bram Chevalier Vampire Cramoisi1 Crimson Knight Vampire Bram
1 Dragon Chargeborrelle1 Borreload Dragon
1 Vampire Aspirante1 Vampire Sucker
1 Lienkuriboh1 Linkuriboh
1 Sauveur Avendetterreur1 Avendread Savior
1 Véhicolonne Amphibie Ambuleine1 Amphibious Swarmship Amblowhale


 

On cherche en général à faire deux choses au premier tour : invoquer un Seigneur Structure-PSY Oméga et poser une Domination Vampire. Pour y parvenir, il faut avoir en main de départ un Solitaire Shiranui et une autre carte permettant d’envoyer depuis notre deck au cimetière. On commence par invoquer le solitaire que l’on sacrifie pour ramener sur notre terrain Uni-Zombie et avec ce dernier on envoie un Mezuki. On le banni ensuite du cimetière pour ressusciter notre solitaire et ainsi invoquer par synchronisation oméga. C’est dans ces moment là que le deck est des plus fragiles : sans Appelé par la Tombe vous risquez fort de finir votre tour avec rien sur le terrain suite à une Floraison de Cendres et Joyeux Printemps sur le solitaire ! Après avoir réussi cette étape, activez votre magie qui envoie au cimetière (Sacrifice Inutile ou Désir de Vampire) en ciblant Domestique Vampire que vous invoquez ensuite via son effet (il est rare de commencer avec 0 cartes vampires en main de départ) puis allez tuto la domination. Si jamais vous avez déjà cette contre piège en main avec une autre carte vampire, envoyez plutôt un Familier Vampire pour récupérer la Fräulein Vampire.

Bon globalement, il n’est pas aisé d’arriver à faire les deux malheureusement. Si jamais l’invocation synchro vous semble compromise (nécessiter d’utiliser les deux effets d’uni-zombie, pas de solitaire en main…) vous pouvez toujours vous arranger pour ramener trois zombie sur le terrain (l’uni-zombie + domestique et familier) afin de faire une Vampire Aspirante puis soit poser la contre piège ou rajouter un monstre sur son terrain via l’effet de Domaine de Vampire ou garder une Fräulein en main pour la battle adverse.

 

Si vous jouez second, il faut chercher à briser le jeu adverse pour pouvoir le vaincre par la suite (cette version ayant du mal à OTK face à des terrains un peu solide). Forcez les negate (si votre main le permet) et cherchez à détruire en battle le monstre le plus gênant avec le Fléau Écarlate Vampire pour le récupérer à la fin de cette phase. Vous pouvez aussi passer en main phase par l’effet du Baron Rouge Vampire pour donner un petit monstre à l’adversaire et rentrer des dégâts. Finalement, votre extra deck vous sera très utile dans cette situation avec des cartes comme le Gantelet Lanceur ou le Sheridan Vampire Dhampire. On notera également la présence étonnante de Véhicolonne Amphibie Ambuleine, il sert juste à utiliser le cas échéant une link à haut marqueur que vous avez récupéré par X moyen (pratique si vous n’avez que deux monstres sur le terrain, ce qui arrive souvent).

 

Zombie World

 

Un petit détour rapide sur la version zombie world, je ne vais pas m’attarder très longtemps dessus vu que la partie vampire n’est pas vraiment dominante ici. On garde les tuto apportés par le familier et le domestique, on diminue le ratio de monstre vampire de haut niveau pour réduire les risques de brick et globalement on joue le premier tour comme si on jouait un deck zombie world, la partie vampire n’entrant vraiment en jeu que plus tard.

[analyse de deck]vampire/zombie world

Roi du Déclin Balerdroch

Categorie : Deck Yu-Gi-Oh
Format de Tournoi : Avancé
Créé par newmatt
le 20 mars 2020


Balise à copier sur le forum :

En savoir +
US FR

Liste de Cartes

Main Deck (40)
Monstres (25)
1 Roi du Déclin Balerdroch1 Doomking Balerdroch
2 Jack-o-Bolan2 Jack-o-Bolan
1 Baron Rouge Vampire1 Vampire Red Baron
2 Fléau Écarlate Vampire2 Vampire Scarlet Scourge
2 Fräulein Vampire2 Vampire Fraulein
2 Banshee Mondenécro2 Necroworld Banshee
1 Gozuki1 Gozuki
2 Mezuki2 Mezuki
3 Solitaire Shiranui3 Shiranui Solitaire
2 Uni-Zombie2 Uni-Zombie
2 Domestique Vampire2 Vampire Retainer
3 Familier Vampire3 Vampire Familiar
2 Floraison Luisante2 Glow-Up Bloom
Magies (12)
3 Appelé par la Tombe3 Called by the Grave
2 Désir de Vampire2 Vampire's Desire
1 Domaine de Vampire1 Vampire's Domain
2 Monde Zombie2 Zombie World
1 Sacrifice Inutile1 Foolish Burial
2 Super Polymérisation2 Super Polymerization
1 Un pour Un1 One for One
Pièges (3)
1 Domination Vampire1 Vampire Domination
2 Rivalité des Seigneurs de Guerre2 Rivalry of Warlords
Extra Deck (15)
1 Beelze des Dragons Diaboliques1 Beelze of the Diabolic Dragons
1 Dragon Profondâme Dragonécro1 Dragonecro Nethersoul Dragon
1 Saga-Shogun Shiranui1 Shiranui Shogunsaga
1 Seigneur Structure-PSY Oméga1 PSY-Framelord Omega
1 Dragon Nécro Zombie aux Yeux Rouges1 Red-Eyes Zombie Necro Dragon
1 Béatrice, la Dame Eternelle1 Beatrice, Lady of the Eternal
1 Brionac, Dragon De La Barrière De Glace1 Brionac, Dragon of the Ice Barrier
1 Numéro 24 : Dragulas le Dragon Vampirique1 Number 24: Dragulas the Vampiric Dragon
2 Sheridan Vampire Dhampire2 Dhampir Vampire Sheridan
1 Bram Chevalier Vampire Cramoisi1 Crimson Knight Vampire Bram
1 Vampire Aspirante1 Vampire Sucker
1 Avramax Mekk-Chevalier Croisédia1 Mekk-Knight Crusadia Avramax
1 Lienkuriboh1 Linkuriboh
1 Sauveur Avendetterreur1 Avendread Savior


 

Du coup que fait-on ici ? Je penses que vous avez tous déjà joué/vu joué un deck zombie world mais je vais faire un bref résumé quand même. On cherche ici à foolish la Banshee Mondenécro pour activer le Monde Zombie. Une fois cette étape réalisée, on peut profiter pleinement de l’effet de la Floraison Luisante pour pouvoir invoquer directement le puissant et terrifiant Roi du Déclin Balerdroch que l’on peut utiliser pour ensuite invoquer une Vampire Aspirante vu qu’il reviendra à la prochaine standby tant qu’il y a sur le plateau de jeu une magie de terrain (attention toutefois aux Appelé par la Tombe ou aux pète M/P qui peuvent empêcher son retour). Les Familier Vampire et Domestique Vampire peuvent apporter de la spé supplémentaire pour pouvoir piocher un avec l’effet de notre link et permettent de récupérer directement Fräulein et domination, domination qui peut venir empêcher votre adversaire de gérer votre Roi du Déclin Balerdroch au cimetière. Vous pouvez observer que j’ai passé le Jack-o-Bolan à deux afin de plus facilement pouvoir vider votre main pouvant être remplie de banshee ou de floraison… ce que vous n’avez pas envie d’avoir sans moyen de vous en débarrasser justement. Si jamais cela vous arrive du coup, Bolan pourra défausser la banshee pour activer le monde zombie puis vous pouvez invoquer la floraison pour faire Lienkuriboh et pouvoir spé Roi du Déclin Balerdroch. En plus, vu que la lienkuriboh est maintenant zombie, vous pouvez faire vampire aspirante avec !

Globalement vos tours seront bien plus solides en cas de bonne main et vous apporte des choses intéressantes comme la Super Polymérisation en combinaison avec le Dragon Profondâme Dragonécro. Cependant on perd beaucoup le côté vampire du deck qui est presque réduit à l’état d’engin auxiliaire ou de stratégie de replie.

 

V/Les points forts et les points faibles du deck ; face au méta

 

Les points forts

 

Il est indéniable de dire que le deck contrôle parfaitement la battle phase à sainte Vampire. A part face à un monstre comme Dragon Triple Explosion, vous êtes sur que votre adversaire ne pourra pas vous passer au combat. Vous pouvez également conserver votre Fräulein en main afin d’éviter les potentiels destruction par effet durant la main phase et la faire pop grâce à son effet de spé dès la première attaque déclaré. Ajoutons à cela le fait que le deck peut priver votre adversaire de son cimetière en récupérant les monstres dans son cimetière, on a un deck plutôt compliqué à affronter pouvant soit vous affaiblir progressivement, soit vous vaincre rapidement. Sa versatilité joue aussi à son avantage vu que les ratios de magies/pièges et certains monstres joués vont varier entre chaque personne jouant le deck: on observe aussi bien des joueurs qui vont se contenter de mettre que x1 la domination, d’autres qui vont la mettre x2, des comme moi qui vont la mettre x3… C’est la même chose pour le Réveil de Vampire ou le domaine de vampire. De même, quel monstre jouez-vous ? Votre adversaire risque-t-il d’affronter une version aggro qui met plein de monstre pour OTK facilement ? ou risque-t-il de voir arriver une Vamp Vampire qui va s’équiper à son Dragon Épéborrelle ? C’est à mon sens cette variabilité de construction qui fait la force de ce deck. Chose amusante : vous pouvez faire rentrer en side les cartes principales de la version zombie world, vous pouvez donc jouer un vampire pur à la première game puis changer pour mettre les balerdrcoh et compagnie !

 

Les points faibles du deck

 

Niveau faiblesse, c’est très sensible aux interruptions de l’adversaire, on peut citer ce que j’ai dit plus haut : une Floraison de Cendres et Joyeux Printemps sur votre Solitaire Shiranui peut signifier la fin de votre tour. On peut se retrouver avec des situations de mains mortes qui ne pardonnent pas aussi. Le dernier point noir du deck c’est sa vulnérabilité aux effets et ses difficultés de retour dans la partie : en général vous épuiserez très rapidement votre main et vos familier et domestique seront également vite banni. En cas d’une purge par GroKaillou ou de tout autre rasage de terrain similaire, il sera dur de redémarrer avec une seule carte en main. Essayez au maximum pour éviter cela de prévoir un Mezuki au cimetière pour le tour suivant ou de garder de quoi ramener un familier/domestique pour faire en sorte de retomber sur vos pattes, sinon ça sent le pieu dans le cœur pour vous ! Le deck souffre aussi beaucoup face aux Appelé par la Tombe ou tout autre moyen de bannissement et aux cartes qui bloquent le cimetière.

 

Et sinon en tournoi sérieux… ça gagne ?

 

Et bien sans surprise cela risque d’être compliqué de remporter le tournoi mondiale avec ce deck. Cependant, il est capable de bonne surprise et fais partie de ce genre de deck ou votre adversaire découvre en combat que si il ne fait pas gaffe à ce qu’il fait il pourrait bien perdre. Au début il vous regarde cramer vos LP un peu n’importe comment sans trop s’inquiéter puis, quand vous lui sortez un fléau écarlate qui tape à 5200, qui vous fait regagner 2200 LP et qui récupère son monstre à la fin de la battle, là c’est le stress qui monte.

Concrètement, le deck est capable de quelques bon coups d’éclats. Du moment que vous ne subissez pas trop d’interruption de la part de l’adversaire, vous pouvez globalement rester en course et tenir tête aux grands patrons du moment. Il faudra cependant préparer un side sérieux si vous souhaiter avoir toutes les chances de votre côté.

Actuellement, le deck rencontre des difficultés à gérer shaddoll : Constructution Marionnette de l’Ombre El se fiche royalement de votre Fräulein et Winda Marionnette de l’Ombre El peut vous empêcher de jouer. Cependant, avec une main chanceuse, il est possible de passer ses obstacles : si vous arrivez à envoyer au cimetière le sorcier vampire, vous pouvez alors invoquer la vamp vampire et équiper la winda, ensuite vous surpassez constructution au combat et elle ne peut pas vous détruire via son effet vu que vous avez invoquer le monstre normalement. L’autre solution c’est d’avoir un Domaine de Vampire en main avec le fléau écarlate, la Fräulein et un monstre qui s’invoque normalement : vous invoquer le premier, activez le domaine pour invoquer fléau écarlate, rentrer en battle et surpasser winda avec Fräulein que vous aurez spé et c’est gagner. Dans les deux cas, si votre adversaire contrôle Apollousa, Arc de la Déesse ça ne marche plus, de même Fusion Marionnette de l’Ombre El peut ruiner votre tentative avec la vamp. Il est donc possible de composer dans certains cas mais dès fois seul le side pourra vous permettre de surpasser le deck.

Contre un spyral par exemple maintenant, la negate de domination ne suffira pas (sauf à certains moments) à contrer suffisamment le deck pour que vous puissiez assurer votre victoire. Si vous jouez second ce sera très compliqué à cause des interruptions que votre adversaire aura mis en place. Ici pas le choix c’est presque uniquement le side qui vous sauvera.

VI/Prix du deck

 

Il s’agit une nouvelle fois d’un deck abordable, notamment avec la réédition de pas mal de cartes vampire dans la méga boîte 2019 et la réédition des solitaire shiranui dans le deck de structure zombie. La partie zombie world voit ses prix tourner autour de 20 euros pour deux banshee, deux floraisons luisantes et un balerdroch (frais de port inclus). Le prix de l’extra deck quant à lui est à peine plus chère que les cartes zombie world : on tourne à environ une trentaine d’euros pour son achat complet avec comme grand gagnant oméga qui tourne entre six et huit euros (mais avec la réédition dans la surcharge du duel il sera sans doute plus abordable) et dragulas qui en fait cinq ou six. Cela en fait donc un deck plutôt bon marché qui peut facilement se prendre en main une fois que l’on a compris quelques subtilités, je le recommande donc car en termes de qualité/prix c’est tout ce qu’il y a de plus correct.

 

Analyse rédigée par newmatt

posté par newmatt le [23/03/2020]



<< Retour aux actus

Partenaires


YugiBazar Ludis Factory cardmarket.com Battle City Alpha