Bienvenue visiteur, pour poster sur ce forum vous devez vous enregistrer.
Présentations Flux RSS Recherche
Pages : 1
[En Cours] Rising Hope : Les Spectres du Passé
Ezaakh
Membre
Messages : 248


haut haut de page
[En Cours] Rising Hope : Les Spectres du Passé posté le [23/05/2019] à 13:26



Bienvenue sur ma fanfic :3


Genre : Fantasy - Drame - Romance

Thèmes : Voyage Temporel - Espoir
Contient des Spoilers sur Yugioh? : En contient sur DM , pas sur GX , et un peu sur 5DS
Présence de personnages ajoutés : Oui
Synopsis :

Cette histoire comme les autres raconte la vie d'un jeune diplômé comme les autres, Reisuke Yamada. Accompagné de son amie d'enfance, Erika Kurenai , il vit une vie banale se résolvant autour de cours, et de duels de monstres. Cependant, la vie de Reisuke va basculer de fond en comble lorsque la terrible menace planant sur Erika se fera insistante. Rien ne sera jamais plus pareil.

Chapitre 1 : L'étincelle de lumière



Spoiler :


Toute histoire commence par une lumière.

Une fine lumière parcourant un océan de péripéties,, traversant la vie elle même en tentant de garder intacte sa luminosité. Lorsque cette étincelle en rencontre une autre, elle s'unit alors et grossit, se rassurant elle même sur la difficulté de son parcours se retrouvant désormais amoindrie par cette alliance. Confiante en sa force et sa luminosité, elle s'avance, encore et encore, habitée par un sentiment d'espoir profond : l'espoir de changer les choses et d'aboutir à un feu d'artifices des plus magnifique.

Il existe cependant des histoires dans lesquelles la lumière et l'ombre sont en perpétuelle confrontation, à petite ou à grande échelle. Des histoires où se jouent les destins de quelques personnes, ou les destins du monde entier. Des histoires révélant les secrets les plus inavouables, ainsi que les motivations les plus secrètes.

Quoi de plus imprévisible d'un être humain, lorsqu'il s'agit de sentiments….

Moi, Reisuke Yamada, 18 ans, vous présente ma lumière et mes secrets inavouables.


—–


C'est dans le centre ville de Tokyo que commença mon histoire. Erika Kurenai, une amie très proche de moi, m'avait donné rendez-vous aujourd'hui à treize heures. Elle ne m'avait pas précisé le pourquoi du comment : aucune information ne m'avait été donnée concernant le but de ce rendez-vous, sur la façon dont je devais m'habiller, sur le temps que cela allait mettre…Erika ne m'avait rien précisé. Elle était toujours comme ça, imprévisible et capricieuse. Elle avait le don de me mettre dans des situations embarrassantes, me faisant crier sur elle à chaque occasion. Pourtant , malgré ce trait de caractère que je détestais chez la fille, je l'aimais de tout mon cœur, et ce depuis ma tendre enfance.


Marchant dans les rues de Tokyo, j'observais la ville qui se trouvait à une heure de bus de ma petite campagne alentour. Les rues étaient bondées en cette période de fin d'année scolaire. La foule, les touristes, les étudiants, les familles…Voir tout le monde sourire me faisait du bien à l'intérieur. Il y avait cependant bien plus de femmes que d'hommes dans les rues, ce qui me fit réfléchir. Pourquoi y avait-il un rassemblement de femmes… ? C'est la question qui me taraudait tandis que je continuais de marcher en avançant une démarche assurée. Je faisais toujours ça, afin de masquer ma timidité maladive. Depuis tout petit je n'arrivais pas à m'affirmer, et Erika était l'une des seules personnes à laquelle j'avais pu m'ouvrir…Enfin en partie, puisque je n'osais même pas lui avouer mes sentiments à son ég –


-Erika- REI-CHAAAAAN !


Sans que je ne la remarque, la jeune fille se jeta à mon cou en me prenant par surprise de derrière. Je détestais cette manie qu'elle avait, a toujours agir en gamine alors que nous étions sur le point d'être diplômés. Contrairement à moi, elle ne portait pas l'uniforme de l'école aujourd'hui, cela me mit un peu mal à l'aise. Erika quant à elle était à l'aise. Elle était en tenue de sport, elle qui avait fait de la course au collège. Habillée de son tee-shirt rose pâle et d'un short blanc, elle avait attaché es longs cheveux bruns afin de dégager sa vision couleur azur, toujours animés de cette lueur d'innocence et d'empathie. Le visage d'Erika était l'archétype de la fille joviale et aimante prenant toujours la vie du bon côté. Comparé à elle, j'étais beaucoup plus taciturne et monotone.


-Reisuke- Arrête de faire ça j'ai horreur de ça ! Et puis c'est quoi ce ton si familier ? Et ce chan à la fin de mon nom ? On est plus des gosses Erika ! Les gens qui nous regardent vont croire qu'on est ensemble !


Face à mon exaspération, son visage se crispa légèrement. Elle me regarda en affichant un air moqueur comme elle le faisait lorsque me braquais. Elle adorait se moquer de moi quand je me mettais dans ces états là, alors qu'elle ne se doutait pas de ce que j'éprouvais pour elle.


-Erika- Nyaaaaah…Je m'en fiche de ce qu'ils disent les gens, et puis je veux un homme comme Rei-Chan, qui est toujours là pour moi et qui est mignon tout plein.

-Reisuke- Arrête avec ça je te dis ! Et si je le prends au sérieux hein !?

-Erika- Roh…Toujours aussi rabat-joie dès que je te lance des blagues intimes, on en est plus au stade d'être vexés pour ça non ? On se connaît depuis la primaire ! Andouille !

-Reisuke- Ce n'est plus pareil maintenant….On est des adultes Erika…Enfin…Dis moi, pourquoi tu m'as dit de venir si loin de notre coin perdu ?

-Erika- Il y a un tournoi de duel féminin qui va commencer, je m'y suis inscrite et comme tu as encore des soucis avec le jeu, j'ai pensé que ça serait une bonne opportunité pour toi de voir comment on joue côté tournois !

-Reisuke- Ah…Je vois, c'est une excellente idée ! Quand commence le tournoi !?

-Erika- Dans quelques minutes, je vais aller confirmer mon inscription c'est dans un stade de football non loin d'ici, tu m'accompagnes Darling ?


Je lâchai un soupire devant l'innocence trop pesante de mon amie. Elle qui ne savait pas la portée de ses paroles ne se rendait pas compte de ce qu'il se passait vraiment à l'intérieur de moi. C'était un truc dérisoire, une promesse d'enfant que nous avions faite. Elle m'avait promis de devenir ma femme, j'avais promis de lui tenir compagnie jusqu'au bout, mais elle était la première à être passée à autre chose. Cette jolie petite fille rayonnante d'espoir de l'époque était devenue une jeune femme encore plus étincelante que je ne l'aurais imaginée. J'avais été présent à chaque stade à ses côtés , voyant cette fleur s'épanouir d'années en années, mais constatant également le fossé nous séparant s'agrandir. Elle savait que je ne me considérais pas comme méritant d'être à ses côtés, et s'efforçait toujours de me rappeler qu'elle m'appréciait pour ce que j'étais. Elle disait toujours que mes yeux verts étaient la chose la plus impressionnante sur moi. Selon elles, mes yeux reflétaient toute la gentillesse que j'avais à l'intérieur malgré l'aspect plutôt sombre dégagé par mes courts cheveux châtain foncés , mon visage fermé et ma carrure plutôt imposante par rapport aux autres garçons de mon âge. C'était l'entraînement pour mon futur projet de pompier qui faisait ça.


-Erika- Rei-Chaaaaan ! Sors de tes rêves et suis moi !


Sa voix me tira de mes songes, alors que je l'accompagnais, c'était moi qui la ralentissait. C'était ironique en y repensant. Je tentai tant bien que mal de la rattraper, elle qui avait une centaine de mètres d'avance sur moi. J'étais frustré à ce moment, puisqu'elle pouvait courir elle, en short et en tee-shirt, alors que moi j'étais coincé dans l'uniforme de notre lycée..Enfin, c'était de ma faute pour avoir choisi un tel habit pour un rendez-vous extra-scolaire. Tous ces facteurs m'empêchaient de rattraper la meilleure élève du club de course au collège.

Je finis par rattraper la jeune fille qui profita pour ralentir la cadence et se blottir contre moi en fermant les yeux. Nous avions vraiment l'air d'un couple dans cette position elle et moi, avançant l'un contre l'autre d'un pas régulier, mais cela ne me gênait pas, puisque c'était uniquement lorsque j'étais auprès d'Erika que je me sentais vraiment un homme.


-Erika- J'ai demandé à Hiro-kun si il voulait venir, mais je ne sais pas pourquoi, il a refusé…C'est bête, j'aurais bien aimé qu'on traîne ensemble comme au bon vieux temps…Je ne sais pas pourquoi, mais il refuse toujours depuis un bout de temps.


Je ne répondis pas à Erika, elle l'ignorait sûrement à cause de son innocence trop prenante pour qu'elle puisse s'en apercevoir, mais Hiroki était lui aussi amoureux d'elle depuis un moment. Il était quatre ans plus vieux qu'elle et moi, mais depuis qu'il avait rencontré Erika , il avait aussi développé des sentiments à son égard. Malgré le fait que je pouvais le comprendre, je ne pouvais pas accepter son amour et il était devenu mon principal rival au fil du temps. Je n'avais jamais pris vraiment le temps de le connaître puisque dès qu'il se rapprochait de nous, il était une menace.

Ce silence conclut notre conversation pendant un petit moment, je n'étais pas assez à l'aise pour relancer ce genre de conversations, je me contentai donc de garder la cadence, tenant Erika par le bras, jusqu'à notre arrivée au stade. Lorsque nous arrivâmes devant le « grand stadium » , le stade de football local, Erika me lâcha la main afin de rejoindre les autres participantes du tournoi dans l'entrée des professionnels tandis que moi je passai par l'entrée visiteur. D'après elle, elle m'avait réservé une bonne place, et elle ne mentait pas, puisque le siège à mon nom avait une vue plongeante sur la scène. C'était une place vraiment agréable qu'elle m'avait prise, mais elle était un peu gâchée par les autres spectateurs. Un ramassis de lascars s'étant rassemblés pour reluquer les nanas qui semblaient c'est vrai plus jolies les unes que les autres. Ils n'avaient aucune manière.


Je m'installai tranquillement, regardant le programme qui était laissé sur ma chaise. 16 Jeunes femmes étaient en compétition, dont Erika. Leurs noms étaient de toutes les origines, seules deux candidates venaient du Japon, Erika Kurenai, la jeune fille qui m'accompagnait, ainsi qu'une certaine Hakaze Namatame. Sceptique, je braquai mes yeux sur la scène quand la sonnerie du début du tournoi retentit. Un homme assez âgé s'avança, il était le maire de notre petit arrondissement, celui qui organisait le tournoi en ce jour. Matsumoto Fuji. Il prit la parole avec entrain pour lancer le tournoi.


-Fuji- Bienvenue mesdames et messieurs pour la première édition des tournoi à thème communal de Tokyo ! Nous espérons que cet événement relancera la popularité du duel de monstre, ainsi, je salue les représentants des différents lycées qui ont bien voulu donner une chance à notre jeu de carte favori. Faisons donc entrer nos candidates , oui, toutes les candidates sont de ravissantes jeunes femmes qui se disputeront le titre de reine ! Allons-y !


Tandis que j'étais confortablement assis, je vis défiler toutes les candidates. Les origines étaient aussi variées que les noms l'étaient sur le prospectus. Je les vis entrer une par une, représentant chacune leur propre style, Erika était la candidate numéro quatorze. Elle se démarqua des autres par sa banalité. Une fille en short alors que les autres étaient en robes très classes et sûrement très chères était assez comique à voir. Cependant, elle n'était pas la seule à ne pas avoir fait le pas de l'élégance, puisque cette Hakaze était également habillée différemment. Elle était toute habillée de cuir. Lorsque tous les noms furent annoncés, je découvris que c'était Erika qui allait ouvrir le bal. Elle devait affronter Indy, une duelliste venant de l'Inde qui avait un palmarès plutôt imposant en matière de duel de monstre. Cela n'allait pas être de la tarte mais je croyais en Erika.

Je vis l'indienne arriver la première par l'entrée gauche du stade aménagé pour l'occasion. Elle était habillée d'une élégante robe rouge qui soulignait son teint mâte sur lequel était posés quelques bijoux en argent. Elle était d'une classe prenante, alors que de son côté, Erika arriva , courant comme une gamine dans le stade , dans son accoutrement scolaire. Elle s'avança vers le public et fit des grands signes de bras, avant de crier quelque chose à mon intention.


-Erika- REI-CHAAAAAN ! JE GAGNERAI POUR TOIIIIIII !


Esquissant un sourire de gêne, je répondis à la jeune fille d'un signe de main. Elle savait que je détestais me faire remarquer, mais n'en faire qu'à sa tête faisait aussi partie de sa personnalité. Remarquant ma gêne, elle me regarda d'un air moqueur, avant de reprendre la place qu'était la sienne sur la scène de duel. La tension monta tandis que les deux jeunes femmes enclenchèrent leurs disques de duel. Indy l'habituée des duels plutôt hautaine contre Erika la gamine insouciante et pleine de vie, c'était deux mondes qui s'affrontaient.


-Erika et Indy- DUEL !

-Fuji- La main vient à Indy !

-Indy- Quoi de plus naturel, Draw !


J'ouvre le bal avec ma Médium Harpie ! (ATK1400)

L'effet de ma médium harpie me permet de me défausser d'une carte Harpie afin de jouer n'importe quel monstre harpie depuis mon deck !


Je vais activer son effet, et jeter ma reine harpie, afin de jouer le Dragon de compagnie de harpie ! (DEF 2500) Ma médium devient de niveau 7 ! Maintenant tiens toi bien ! Je vais superposer mes deux monstres afin de réaliser une invocation XYZ ! J'ouvre le réseau de superposition, apparais bête fantôme méca dracossack ! (DEF 2200) , puis j'active son effet pour invoquer deux jetons bête fantôme méca en position de défense ! (DEF 0)


C'est à toi ! (4 Cartes en main)


Alors qu'Indy avait ouvert le bal avec une sortie plutôt difficile à gérer, Erika sourit devant ce défi qui était en face d'elle. Connaissant son jeu, je savais que pour n'importe qui , une sortie pareille était difficile à passer, mais pas pour Erika.


-Erika- A moi Miss ! Je pioche !


Héhé je suis bien tombée ! Voici Vaskii Reptilia ! Elle peut s'invoquer sur mon terrain en sacrifiant deux monstres à 0 points d'attaque de n'importe quel côté du terrain ! Je sacrifie tes deux jetons, et je joue Vaskii Reptilia en mode attaque ! (ATK2600) Ensuite je vais activer son effet afin de détruire ton Dracossack !


-Indy- Saleté !


Erika afficha un sourire à la jeune femme qui prit ça comme une provocation, avant de reprendre le tour qu'elle avait entamé.


-Erika- Je vais jouer mon sort magique Un pour un ! Je vais jeter vipère reptilia de main pour jouer Naga reptilia de mon deck ! Je vais le sacrifier pour jouer Méduse Reptilia ! (2200 ATK)


Et maintenant, Méduse attaque !


Indy → 5800 LP


Vaskii à toi !


Indy → 3200 LP


-Indy- Activation de gorz l'émissaire des ténèbres ! Lorsque je prends des dégâts directs, Il s'invoque avec un Jeton de 2600 Points ! (ATK 2700 / ATK 2600)


-Erika- Pas mal, je vais poser deux cartes face cachées et c'est à toi ! (1 Carte en main)


Le tour d'Erika avait vraiment mis en colère la jeune femme venue d'Inde qui reprit à son tour avec agressivité envers ma partenaire.


-Indy- A moi , je vais te vaincre petite peste !


Je joue une seconde medium harpie ! Et je vais activer son effet pour jouer un second dragon de harpie ! J'invoque cette fois numéro 11 : Gros Oeil !


Je prends le contrôle de Vaskii ! Et l'effet de Vaskii pour détruire Médusa !


-Erika- Ouah ! J'en attendais pas moins d'une championne !



-Indy-
Ce n'est pas fini ma poule ! J'active Monster Reborn , et je ramène mon dragon de harpie ! Mon 5eme monstre !


-Erika- Aie…


-Indy- Fais tes prières ma jolie ! Attaque Dragon de harpie ! Saint Fire Giga !


-Erika- Pas si vite ! J'ai le pendulier de combat ! Il va annuler une attaque, s'invoquer spécialement, et terminer ta battle phase ! (DEF 0)


-Indy- Tiens tiens. Un tour de plus, je pose une carte face cachée et je te laisse la main (0 En main)


-Erika- Je pioche, on va voir qui est la peste !


-Indy- Pas si vite ! Je vais activer ma carte piège ! Rugissement menaçant ! Essaie de m'attaquer, tu ne pourras même pas ! Alors gamine, retourne dans le jardin d'enfant !


Alors qu'Indy avait clairement repris l'avantage, elle qui avait désormais 5 monstres prêts à attaquer mon amie, je sentis un changement brutal dans l'atmosphère. Je n'étais pas le seul à le sentir, puisqu'Indy , l'adversaire d'Erika, semblait être de plus en plus mal à l'aise face à mon amie. Tout recommençait….Ce cauchemar allait refaire surface….Non…Pas lors d'un simple tournoi amical……Pourtant, lorsqu'Erika reprit la parole, j'eus confirmation que ce que je craignais était sur le point d'arriver.


-Erika- Nous allons passer à la vitesse supérieure, pouffiasse !


C'était bien ça, Erika était sur le point de sombrer de nouveau. J'assistai une fois de plus impuissant au début d'une scène qui allait forcément finir noyée dans les ténèbres, tandis que les yeux d'Erika virèrent de plus en plus aux ténèbres en contraste avec ses cheveux qui perdirent leur pigment afin de devenir couleur neige. Elle était revenue, cette sombre partie d'Erika cachée au fin fond de sa lumière. Une simple étincelle ténébreuse qui réussissait à dévorer l'entière lumière qu'était Erika…..


Jusqu'à ce que le pire n'arrive….



Chapitre 2 : La double personnalité d'Erika



Spoiler :


Le duel était en train de prendre une tout autre tournure tandis qu'Erika avait lâché ces quelques mots grossiers à son adversaire. Elle n'était vraiment pas du genre à en venir aux insultes habituellement, la voir ainsi confirma ce que je redoutais. Elle avait de nouveau perdu le contrôle. Erika prit la main, tandis que son adversaire masquait son inquiétude par un surplus d'arrogance.

-Erika- Ok les amis ! On va se divertir ! J'active Appel de l'être hanté pour faire revenir mon adorable Méduse Reptilia !

-Indy- Et alors ? Ta méduse se fera anéantir une seconde fois rien de plus !

-Erika- Ah tu en es sûre ? Très bien voyons qui se relèvera à la fin de se tour !

-Indy- Je t'attends, pîmbêche !

-Erika- J'invoque Zombie Epidémique ! Mon Syntoniseur de niveau 2 ! Ma méduse de niveau 8 ! et Mon Pendulier de niveau 1 vont s'unir pour une synchro de niveau 9 !

Princesse des reptiles ! Mère des serpents ! Inflige le châtiment venimeux à tous ces fous qui osent se dresser en travers de ta route ! Viens à moi, Toratura ! La princesse des serpents !

-Reisuke- Erika ne fais pas ça !


Je me levai trop tard de mon siège pour arrêter Erika. Elle venait de jouer cette fameuse carte, Toratura la princesse des serpents. Je fus terrifié par ce qu'elle venait de faire, Toratura n'était pas une carte à libérer, puisque contrairement aux autres cartes, elle possédait une conscience, un esprit qui lui était propre. Lorsqu'Erika posa sa carte dans son disque de duel, le monstre se matérialisa en glaçant l'atmosphère alentour. La reine des serpents était immense, faites d'écailles bleues et blanches recouvrant son buste sur lequel tombaient des longs cheveux bleus. Alors qu'elle se déployait, l'agressivité et la haine de ma partenaire atteignirent leur paroxysme pour au final la ronger totalement. Tandis qu'elle riait cyniquement dans le stade, la couleur des ses cheveux vira totalement au blanc neige tandis que ses yeux perdirent leur éclat, leur vie, leur innocence, pour ne laisser que deux grands yeux rouges rongés par la haine et le mépris. Une fois de plus, Erika n'était plus. La jeune fille dont j'étais amoureux venait de disparaître une fois de plus sous mon regard impuissant.



Spoiler :



.


"« Méduse Reptilia » + 1 Monstre syntoniseur + 1 Monstre non syntoniseur.

Lorsque cette carte est invoquée par synchronisation, détruisez tous les monstres invoqués spécialement sur le terrain, puis invoquez cette carte sur le terrain de votre adversaire.

Tant que cette carte est face recto sur le terrain, tout monstre que vous contrôlez avec une attaque ou une défense supérieure à l'attaque de cette carte est détruit.

Vous ne pouvez pas activer de cartes magies ou de cartes pièges depuis votre main ou terrain.

Cette carte ne peut pas être sacrifiée, utilisée comme matériel de fusion, synchro ou XYZ.

Cette carte ne peut pas être détruite au combat.

Si cette carte est le seul monstre que vous contrôlez, votre adversaire peut attaquer directement vos points de vie. "



-Erika- N'est-elle pas belle, la reine des reptiles !?

-Indy- Tu parles, elle n'a pas le moindre point d'attaque ! Tant d'arrogance pour rien, tu es condamnée ma grande !

-Erika- Tout ne se joue pas dans la puissance, Toratura ! Active ton venin !

La princesse des reptiles exécuta froidement l'ordre tout aussi froid donné par sa maîtresse. De ses cheveux sortirent des salves de venin s'abattant sur tous les monstres possédés par l'indienne. Ces monstres furent rongés par le venin au fur et à mesure que celui ci pénétrait leurs défenses. Indy était horrifiée par le spectacle, elle devait sûrement avoir la même pensée que tous les autres adversaires d'Erika…. « D'où sort cette créature… » Elle tenta tant bien que mal de reprendre la parole, manifestant de l'arrogance pour cacher sa peur.


-Indy- Alors tout ça pour un faire un trou noir !? La belle affaire ! Il me suffit d'invoquer un autre monstre pour en finir !

Erika reprit, sûre d'elle et beaucoup plus arrogante qu'elle ne l'était avant, dénigrant une fois de plus la femme lui faisant face.

-Erika- Ne parle pas si vite, pouffiasse, Toratura est certes détruite, mais elle va revenir de ton côté du terrain pour combattre à tes côtés !

-Indy- Tu me donnes en plus ton meilleur monstre !? Tu es complètement folle !?

-Erika- Eh oui ! Mais c'est un cadeau empoisonné bien sûr ! Toratura est très jalouse, ainsi, tout monstre qui aurait plus de points d'attaque ou de défense s'installant de ton côté du terrain serait dévoré par l'orgueil de Toratura avant même de pouvoir poser le pied sur le terrain. Autrement dit ma grande, tu es foutue !

-Indy- Comment ! D'où sors tu une telle carte !?

-Erika- Des ténèbres…Hahahaha ! Mais ne t'en fais pas, tu connaîtras vite les ténèbres, les ténèbres éternelles qui vont te dévorer entière ! J'active le syndrôme du serpent des ténèbres ! Nous prendrons des dégâts chaque tour ! Qui s'écroulera la première !?


Erika s'arrêta un moment devant la duelliste qui semblait perdre toute la confiance en soit qu'elle possédait au fur et à mesure du duel qui s'écoulait. Elle scruta cette dernière de son regard cramoisi, avant d'afficher une profonde satisfaction devant l'impuissance de la demoiselle. Son sourire respirait le sadisme et la haine. La transformation était plus violente que d'habitude, jamais je n'avais vu Erika prendre autant de plaisir à faire désespérer autrui.


-Erika- A toi de jouer, si tu l'oses !

-Indy- Je ne réponds pas à ta provocation ! Je pioche !

Je vais invoquer ma reine harpie sur le terrain !

-Erika- Ne t'ai-je pas dit que c'était inutile !? Toratura bouffe la !


La princesse des serpents dévora la harpie qui toucha le terrain, devant les yeux horrifiés de sa propriétaire qui était aux premiers abords incrédule face à la situation. Elle comprit alors l'ampleur du changement d'Erika. Plus le temps passait, plus elle voyait l'étau se resserrer sur elle même, comme une épée de damoclès suspendue au dessus de son crâne…Mais ce qui l'inquiétait le plus, c'était ce sentiment que je percevais. Ce sentiment auquel j'avais l'habitude. Et elle avait raison, perdre contre Toratura, c'était bien plus que de perdre un simple duel.


-Indy-…Je termine mon tour.

-Erika- A moi de jouer ! Nous perdons 200 points de vie !

Indy → 3000 LP | Erika → 7800 LP

-Erika- J'invoque mon Scylla Reptilia ! Et je vais attaquer directement tes points de vie !

Indy → 1200 LP

-Erika- A toi de jouer !


Indy s'arrêta un moment, elle piocha, sans grande conviction, regarda sa carte un moment, puis termina son tour, il lui restait une seule carte en main ,elle était résignée, et effrayée, elle savait désormais pertinemment qu'une défaite lui coûterait bien plus qu'un titre de miss, face à cette adversaire qui était devenue une jeune fille à la limite de la démence et dont le machiavélisme était devenu sa principale source de pouvoir… De son côté ; Erika semblait déterminée à l'emporter, se moquant pertinemment de ce qu'il se passait du côté de son adversaire. Je devais intervenir, je ne pouvais pas laisser Erika commettre quelque chose qu'elle regretterait à jamais !

-Erika- C'est terminé. Je pioche !

Le syndrome nous prendra des points supplémentaires ! C'est bientôt la fin ma poule !

Indy → 800 LP |Erika → 7400 LP

-Erika- Scylla Reptilia Att…–

-Reisuke- STOP !


J'étais arrivé sur la scène de duel à temps. Je me ruai sur Erika afin de la bloquer dans ses mouvements, il ne fallait pas qu'elle puisse déclarer son attaque. Je sentis une très forte résistance venant de la jeune fille. Elle était déterminée à m'empêcher de me mêler de ses plans, s'agitant de toutes ses forces pour me faire céder. Elle était certes, beaucoup plus forte physiquement depuis qu'elle avait perdu le contrôle, mais elle ne pouvait pas vaincre ma volonté de la protéger. Devant ma résistance, elle prit la parole avec agressivité à mon intention.

-Erika- Écarte toi Reisuke ! Sinon je t'écraserai en même temps qu'elle !

-Reisuke- Pas question ! Je ne te laisserai pas replonger dans tout ça ! Je ne te laisserai pas commettre quelque chose que tu regretteras le reste de ta vie ! Et si tu n'es pas satisfaite, essaie donc de me détruire aussi ! Mais je ne quitterai pas cette scène en te laissant, parce que quoi que tu en dises, moi je t'aime et je tiens à toi !


Sans me rendre vraiment compte de la portée de mes actes, j'attrapai le visage d'Erika et l'embrassai langoureusement. Je ne pouvais pas contenir cette présence qu'elle avait en elle, mais je pouvais toujours être à ses côtés pour la supporter et l'arrêter quand elle allait trop loin.

Ce baiser surprit la jeune fille au plus au point, elle écarquilla ses yeux tandis que je me rendis compte de jusqu'où m'avait porté mon désespoir. La jeune fille me regardait dans les yeux, laissant peu à peu ses ténèbres disparaître. Ses yeux perdirent leurs ténèbres jusqu'à reprendre leur couleur azur, tandis que ses cheveux reprirent leur brun naturel. Elle revenait peu à peu à la raison sous la pression de mon étreinte. J'entraînai la jeune fille avec moi, nous faisant retomber tous les deux sur les genoux. La princesse des serpents disparut, et avec elle s'en alla la dernière once d'agressivité dans le cœur de mon amie, qui me regardait désormais d'un air perdu.

En lui souriant, je repris la parole, satisfait par le fruit de mon action.

-Reisuke- Tu as fais le bon choix, Erika…Termine ce duel, on rentre à la maison.


Mon amie me répondit en acquiesçant sans grande conviction. Elle se releva péniblement, essoufflée par l'effort qu'elle avait du faire pour cohabiter avec Toratura. Timidement, elle se rapprocha de son adversaire qui était terrorisée par ce spectacle, dans l'espoir d'apaiser un peu la crainte dans son cœur. Une fois arrivée à proximité d'Indy qui n'eut même pas le courage de s'enfuir, rongée par la peur : Erika prit la parole timidement et avec prudence.


-Erika- Indy, je te concède la victoire, vois-tu , ce n'est pas moi qui ait joué ces derniers tours, le résultat du duel est faussé, je préfère te donner la victoire.


Son adversaire, toujours terrorisée par ce qu'il venait de se passer sous ses yeux , chercha ses mots afin de répondre. Lorsqu'elle le fit, c'était plus hostile que jamais, comme si Erika était atteinte d'une maladie grave.

-Indy- F…Fais ce que tu veux, mais éloigne toi de moi sale monstre !


Erika marqua un court temps d'arrêt , elle était de dos à moi, mais je pouvais comprendre ce qu'elle ressentait. Elle serra les poings, me laissant deviner son expression. Je ne pus que l'étreindre de derrière, mais cette fois elle se débattit sans que je résiste afin de s'enfuir de la scène. Je pus distinguer quelques larmes sur son visage lorsqu'elle s'enfuit, ce qui me poussa à la suivre et à ne pas la perdre de vue. Je la retrouvai quelques minutes plus tard, dans un angle mort du stade. Personne ne pouvait nous voir ou nous filmer, c'est pour ça qu'elle s'était réfugiée ici pour montrer sa faiblesse. Elle était en pleurs, accroupie, se maudissant elle même.


Je m'accroupis à mon tour et la regardai. Je pris sa tête et la relevai délicatement pour affronter son regard et lui montrer ce sourire que j'abordai toujours en la voyant. Elle était tout ce que j'avais, je n'aimais pas la voir souffrir. Cette image déstabilisante d'une Erika au bord de l'effondrement était insupportable, alors l'entendre prendre la parole de sa voix faible et désespérée l'était encore plus.


-Erika- REI-CHAAAAAN ! Je ne le fais pas exprès ! Je ne sais plus quoi penser ! Je me déteste moi même ! Je n'en peux plus !

Je n'eus même pas le temps de continuer cet échange. Erika perdit l'équilibre et tomba , raide, perdant connaissance au passage. Rien de grave, c'était un contrecoup de ses métamorphoses soudaines. Ses transformations en elles mêmes étaient beaucoup plus inquiétantes. Je ne savais pas pourquoi Toratura possédait une conscience, ni pourquoi Erika était choisir et pas une autre….Pourquoi je ne pouvais pas prendre ce fardeau à sa place….


Je ramassai Erika afin de la porter dans mes bras, me maudissant pour l'impuissance dont je faisais preuve. Je repris la route vers chez moi, en ce milieu d'après-midi ensoleillé. Erika avait fait un sacré effort avec cette soudaine transformation, et elle était encore très faible.

Je montai dans le bus qui allait me ramener dans ma campagne, pour un repos bien mérité….

Lâchant un cri qui sortait de nulle part en me dirigeant dans le bus vide.

-Reisuke- Putain, mais pourquoi ça doit tomber sur toi !?

Mon cri ne réveilla même pas la jeune fille endormie dans mes bras, il n'alerta même pas le chauffeur.Je la portai toujours. M'installant dans le fond, je pus déposer Erika sur une banquette., son corps sur les sièges, étalé, sa tête sur mes genoux.Je regardai ce visage , que je préfèrais voir afficher un sourire, et je pensai à ce qu'il se passerait ensuite, après tout, ces crises étaient de plus en plus fréquentes, et mon moyen de les canaliser n'était qu'éphémère…



Chapitre 3 : L'intrusion de la joueuse



Spoiler :


Le trajet fut long. Long et éprouvant. La lassitude se fit vite ressentir, je voulais rentrer le plus vite possible. Nous avions vécu beaucoup de choses aujourd'hui, surtout Erika, et je voulais pouvoir lui donner une couche décente. Il n'y avait donc qu'un objectif dans ma tête, rentrer le plus rapidement possible. Je n'avais pourtant aucune idée de ce qui allait se passer ensuite, je n'avais pas d'indice sur l'état mental d'Erika….Etait-ce une maladie, était-ce un hasard…Quelle personnalité était la vraie Erika… ? Je n'en avais pas la moindre idée, mais cette Erika fragile et innocente, même si elle était fausse, elle m'avait sauvé tant de fois que je ne pouvais pas me résoudre à la laisser seule.


Le bus indiqua mon arrêt, « Les Lilas ». C'était juste en face de chez moi. Je descendis en portant la jeune fille dans mes bras, faisant attention de ne pas la cogner dans les portes. Elle était assez mal comme ça, la faire passer la soirée à lhôpital pour un coup de portière dans la tête ne semblait pas être un bon plan. J'avais prévu de faire passer la nuit d'Erika chez moi. Nous avions l'habitude de ce genre de situations, mes parents étaient morts il y a longtemps, lorsque j'avais six ans, et Erika vivait avec sa tante qui aimait nous voir ensemble. Si Erika n'était pas chez elle, elle était chez moi, et cela rassurait sa vieille tante.

J'entrai donc chez moi, ce chez moi qui était la maison léguée par mes parents. En repensant à quelques souvenirs lointain. Mes mémoires étaient encore floues puisque j'étais trop jeune. Tout ce dont je me rappelais, c'était l'aide apportée par la tante d'Erika, et ce jeune garçon que je ne connaissais pas avec qui j'avais sympathisé, mais qui était parti juste après que je l'ai rencontré.

Ma seule compagnie ici, Erika exclue, était ce chien qui venait me voir dès que j'ouvrais la porte. Ginpei, mon labrador couleur sable. Il était arrivé dans la famille peu avant le décès de mes parents et avait plus ou moins veillé sur moi pendant toute mon enfance, je lui laissai donc le loisir de couler des jours heureux ici. En vérité , il était très craintif, dès qu'un étranger passait la porte, il fuyait. La tante d'Erika me disait toujours qu'il devait avoir eu un traumatisme en étant jeune, mais je ne pouvais pas dire ce que c'était.

Repoussant le cabot du pied, je me dirigeai à l'étage, dans ma chambre. Ce petit univers , je l'avais construit de mes mains, à mes heures perdues. J'avais accroché quelques photos de groupes de musique sur les murs peints en bleu, ainsi que quelques photos ayant marqué mon adolescence. Sur certaines, je n'étais qu'avec Erika, sur d'autres, j'étais avec des amis que je m'étais fait au lycée, Kôsei, Masu, Kenichiro…Des camarades de classe qui m'avaient aidé à m'ouvrir aux autres. Cette photo spéciale avec Erika et les mecs étaient au-dessus du lit sur laquelle je déposai la jeune fille. Une fois qu'elle fut confortablement installée, je redescendis afin de passer un coup de fil, à Marie Kurenai, la tante d'Erika.

Erika allait passer la nuit chez moi, disais-je à la tante qui était ravie de la nouvelle. Elle appréciait décidément très fort le fait que l'on traîne ensemble, cette confiance me faisait malgré tout plaisir. Je soupirai, affichant un sourire malgré moi, avant de remonter aux côtés d'Erika qui était toujours inconsciente. Je passai ma main sur son front, elle n'avait pas de température. Soulagé, je m'assoupis sur ma chaise, en cette fin d'après-midi éprouvante.


Je fus réveillé quelques heures plus tard par la lumière de la pleine lune pénétrant dans ma chambre, au travers de la fenêtre. Je vérifiai immédiatement l'état d'Erika, qui, à ma grande surprise, était consciente. Son visage , partiellement éclairé par la lune, était déformé par la tristesse et les larmes qu'elle tentait tant bien que mal de retenir au creux de ses yeux. La voir dans cet état me faisait mal au cœur. Je tentai bien de la réconforter, mais aucun mot ne sortait de ma bouche , ne laissant qu'un sourire tenter tant bien que mal de la rassurer.


-Reisuke- Comment te sens-tu ?

-Erika- …Dis Rei-chan. Tu crois que j'ai le droit de vivre ?

-Reisuke- Huh? Pourquoi tu me sors ça comme ça ? Bien sur que tu as le droit de vivre !

-Erika- …Je ne fais que blesser les autres, que ce soit mes adversaires, ou même mes proches, j'en ai assez de tout ça, même toi tu as été entraîné la-dedans…Si quelque chose viendrait à t'arriver j'en deviendrai folle…


Je m'approchai de la jeune femme, ne pouvant pas la laisser ruminer. Tout ce que je pus faire, c'est m'asseoir sur le lit dans lequel elle était allongée, prenant la parole , serein et confiant envers ma partenaire.


-Reisuke- Erika…Jamais tu ne me blesseras, je le sais, je crois en toi. Tu surmonteras tout ça, et je t'aiderai à le faire, je te le promets.

-Erika- ….Tu es toujours si prévenant. Tu n'as rien de mieux à faire que de t'occuper d'une gamine capricieuse et instable ?

-Reisuke- Cette gamine capricieuse et instable…Je l'aime de tout mon cœur. Je te l'ai dit, je t'ai toujours aimée. Depuis le premier jour.


La jeune fille détourna le regard. J'avais apparemment touché un point sensible. Pourtant, je m'étais fait une raison. Je savais qu'Erika ne partageait pas mes sentiments. Nous étions certes très proches, mais nous étions pas au stade d'être en couple. Mais cela ne m'importait que trop peu, tant que je pouvais rester à ses côtés, pour la soutenir, la protéger, c'était suffisant.

Un long silence s'installa, quelques minutes pesantes avant qu'Erika ne reprenne la parole.

-Erika- …Tu sais très bien que c'est réciproque…Baka.


J'eus un sursaut de surprise. Je m'étais résigné à cet amour à sens unique, mais entendre Erika m'assurer qu'elle m'aimait également me fit du bien malgré tout. Notre promesse avait donc eu du sens , malgré qu'Erika avait eu d'autres garçons entre cette époque et aujourd'hui, là où moi je n'étais pas passé à autre chose. Je voulais lui répondre quelque chose, mais je ne savais pas quoi dire. Je fus alors sauvé par quelque chose, quelqu'un sonna à ma porte.


C'était inhabituel de recevoir de la visite, surtout à cette heure. Erika semblait inquiète, je lui dis de rester à sa place tandis que je sortis de la pièce, guettant qui était à la porte. Pour une étrange raison, je ne me sentais pas à l'aise, comme si j'avais déjà vécu ce sentiment d'intrusion chez moi.

Lorsque j'ouvris la porte, je vis une longue chevelure brune se dessiner sous mes yeux. La femme qui semblait assez grande était de dos, les bras croisés, comme si je l'avais fait attendre des heures. Lorsqu'elle entendit du bruit, elle se retourna brutalement, laissant ses cheveux flotter au vent. Elle était superbe, la brune aux yeux verts , qui semblait avoir quelques années de plus que moi et Erika. Je lui aurais donné 23 ou 24 ans, à cette jeune femme habillée d'un haut noir et d'un jean indigo, le tout surplombé par une longue veste en cuir. Elle semblait avoir une forte personnalité , puisqu'elle ne chercha même pas à éviter mon regard, passant à l'offensive bien avant que je n'articule le moindre mot.



-Hakaze-
Bien le bonsoir jeune homme, je me nomme Hakaze, Namatame Hakaze, j'ai participé au tournoi du grand stadium aujourd'hui, enchantée mon brave ~

-Reisuke- Hakaze…Oui, je vous ai vu sur la liste des participantes. Pourquoi venir à une heure si tardive ?

-Hakaze- Le tournoi vient de se terminer, je n'ai pas pu venir avant, j'ai manqué la victoire de peu mais qu'importe, je voudrais parler à ta copine. Elle a un monstre qui m'intéresse.

-Reisuke- Je vous demanderai de repasser, elle n'est pas en état de parler, et en ajouter une dose sur son mental est vraiment la dernière chose à faire.

-Hakaze- Allez mon chou, accorde moi un petit rendez-vous

-Reisuke- Je vous ai dit de repasser ! Vous la prenez pour quoi ! Un objet de foire !? Je ne vous laisserai pas voir Erika tant qu'elle ne sera pas complètement rétablie !

-Hakaze- Mais c'est qu'il est lourd le microbe, tu te prends pour son agent ? Son chien de garde ? J'ai un Berger Allemand plus effrayant que toi tu sais.

-Reisuke- Comment oses-tu… !?

-Hakaze- Tiens, tu me tutoies désormais ? On a fini par se rapprocher , qu'à cela ne tienne ! Ecoute mon beau, je te propose un marché. J'aime obtenir ce que je veux dans la vie, pourtant, je suis une femme honnête. Je te propose donc un marché. J'ai avec moi le disque de duel d'un ami, je devais le retrouver, mais il m'a fait faux bon. Je te prête ce disque de duel et je t'affronte. Si je gagne, tu me laisses voir ton amie immédiatement, si tu gagnes, tu n'entendras jamais plus parler de moi. Qu'en dis-tu, cabot ?

-Reisuke- Si c'est le seul moyen de te faire partir, j'accepte le défi !

-Hakaze- A la bonne heure, allons dans un endroit spacieux. Ton jardin fera l'affaire je suppose, non ?

Nous nous dirigeâmes tous les deux dans mon jardin, en passant par le garage, c'est ici qu'aurait lieu notre affrontement. Erika n'avait pas allumé la lumière de la chambre, je la voyais d'ici. Cela me rassurait , elle était en sécurité…Quant à moi…Je devrais du haut de mon niveau de débutant faire face à une duelliste qui a triomphé du tournoi du jour, enfin, presque selon ses dires. J'enclenche mon disque de duel, et je me prépare à l'attaque, mon adversaire fait de même.


Je fis signe à la jeune femme de me suivre, ce qu'elle fit sans rechigner. En passant dans ma maison, j'ouvris un tiroir duquel je sortis un paquet de cartes. C'était celui que j'utilisais pour jouer contre Erika mais…J'étais mauvais, il n'y avait pas d'autres mots pour me décrire. Pourtant, si je ne gagnais pas ce duel, aucune chance de faire partir Hakaze Namatame, qui semblait déterminée à voir Erika.

Nous atterrîmes donc dans le jardin. Hakaze se recula pour se mettre face à moi avec une certaine distance. Sans le faire voir, je jetai un œil à ma chambre, Erika n'avait pas allumé la lumière. En dernier recours, je me préparai à dire à la jeune femme que mon amie n'était pas ici, toute stratégie était nécessaire pour tenir ce genre de personnes éloignée de nous.

-Hakaze- Alors, cabot ? Tu te mets à jouer !?

-Reisuke- J'enclenche le disque de duel, à nous deux !

-Hakaze- En duel toutou !

Et je vais commencer mon chou !

Je vais commencer par jouer une carte magie, transaction ! Je vais jeter Archange Kristya de ma main au cimetière, pour piocher deux cartes supplémentaires. Je masque une carte et je termine mon tour. (5 Cartes en main)

-Reisuke- Bien..A moi !

J'invoque mon soldat de la vallée des brumes en mode attaque ! (1700 ATK)

Je vais attaquer !

-Hakaze- Il n'y a que les débutants qui foncent tête baissée dans un piège ! Je retourne ma carte piège ! Canalisateur de dégâts !

-Reisuke- Canalisateur de dégâts ?

-Hakaze- Cette carte me permet de défausser une carte , pour invoquer un monstre de mon deck dont l'attaque est inférieure ou égale aux dégâts reçus !

Hakaze → 6300 LP

-Hakaze- J'invoque Ange de Loyauté ! (ATK 1100)

-Reisuke- A toi de jouer ! (5 Cartes en main)

-Hakaze- Okay ! Jouons !

Je reprends Ange de Loyauté en main via son propre effet ! Puis j'active mon sort Vallhala le sanctuaire du déchu ! Il me permet d'invoquer spécialement un monstre Elfe de ma main si je ne contrôle aucun monstre ! J'invoque Athéna ! (ATK 2600)

-Reisuke- Wow…2600 d'un coup…

-Hakaze- Ce n'est pas fini médor ! J'invoque maintenant Kuriboh Ailé ! Et l'effet d'Athéna va te prendre 600 Points de vie !

Reisuke → 7400 LP

-Hakaze- J'active maintenant la carte magie cour de justice ! Si je contrôle un monstre elfe de niveau 1 , je peux invoquer un monstre elfe de niveau 8 ! Je joue Maître Hypérion (2700) ! Et tu perds 600 points de vie supplémentaires ! (Reisuke → 6800 LP)

Mais continuons ! Athéna va échanger Kuriboh ailé avec Archange Kristya de mon cimetière ! Et 600 points de moins ! (6200 LP)

-Reisuke- Merde…C'est quoi ce deck !?

-Hakaze- Rapidement, et proprement, voilà ma devise, Athéna soutenue par mon ange de loyauté va t'attaquer ! (Reisuke → 2600 LP)

-Hakaze- Quel ennui…Kristya, finissons en !

Reisuke → 0 LP


Huh… ? Cela avait été si vite….Je n'avais joué qu'une carte et j'étais déjà à terre…

Comment…Comment Hakaze pouvait-elle être si forte.. ? C'était donc ça…La différence entre un professionnel et un amateur.. ? Non…Ce n'était pas l'heure à ce genre de songes, je devais m'assurer qu'Erika ne rencontre pas cette femme.


-Reisuke- Argh….Sérieusement. C'est quoi ce truc… ?

-Hakaze- Tu n'es qu'un débutant ta place n'est pas dans la cour des grands jeune homme. Mais j'ai une question pour toi, à ton avis, comment ai-je pu trouver l'endroit dans lequel tu vivais?

-Reisuke- Pourquoi cette question maintenant… ?

-Hakaze- Alors tu n'as même pas percuté…Que c'est décevant. Ecoute moi bien, andouille. Il se trouve que tout comme ton amie, je suis accompagnée par un esprit du duel de monstres. Je vais te montrer jusqu'où peuvent aller leurs pouvoirs ! Athéna ! Il est temps de ramener ce toutou dans sa niche ! Occupe toi de lui !


Avant que je ne puisse rétorquer quoi que ce soit, le monstre de duel sortit de la carte alors que les disques de duels étaient éteints, le monstre projeta une intense lumière de couleur blanche sur moi, cette lumière semblait absorber mon être, avant que je ne m'en rende compte, j'étais prisonnier d'une sorte de bulle lumineuse, suspendue au dessus de chez moi, j'avais perdu la voix. Tout ce que je pouvais faire, c'était voir la jeune femme pénétrer mon foyer, et prier pour qu'Erika ne croise pas sa route. Cette femme était trop dangereuse…



Chapitre 4 : La résolution d'Erika



Spoiler :


Tandis que j'étais sous l'emprise d'Athéna, l'esprit du duel de Hakaze, je pouvais voir la jeune femme vagabonder dans mon jardin. Elle était apparemment satisfaite par la tournure des évènements, même si je distinguai en elle une pointe de regret. Elle prit la parole, ignorant sûrement que je pouvais la voir, se parlant avant tout à elle-même.


-Hakaze- Je suppose que je vais taire cet épisode, autrement, il ne me le pardonnera jamais héhéhé ~


Me demandant qui était ce « il » , je ne pouvais qu'observer la jeune femme qui pénétra dans mon chez moi sans que je ne puisse bouger le petit doigt. J'avais clairement échoué dans ma mission de protéger Erika. Pire, j'avais donné libre accès à la jeune femme alors que j'aurais pu tout simplement ne pas lui répondre.

Erika dut sentir que tout ne s'était pas passé comme je le voulais, puisque alors que Hakaze allait pénétrer ma demeure, Erika ouvrit la fenêtre de la chambre et passa sa tête au travers. Elle prit la parole avec interrogation, de sa voix fraîche et aigue.


-Erika- Rei-Chan ? J'ai entendu du bruit, tout va bien ?


La jeune femme entendit Erika et revint sur ses pas afin de pouvoir la distinguer parmi les ténèbres de cette nuit installée dans mon jardin. Leur regard se croisa, celui d'Erika, ne comprenant pas la situation, et celui de Hakaze, sachant très bien ses objectifs. Lorsque cette dernière distingua complètement mon amie, elle afficha un léger sourire. Elle venait de trouver le pourquoi de sa venue. Prenant la parole d'une voix plutôt agréable, elle affichait une franchise prononcée alors qu'elle était en effraction.


-Hakaze- Hey ma chérie ~ Tu te rappelles de moi ? Hakaze Namatame, concurrente numéro 15 au tournoi d'aujourd'hui ! Je suis venue te voir, mais ton cocker a voulu empêcher notre rencontre. Y'a moyen que tu me consacres un peu de temps ?

-Erika- Mon cocker… ? Non, ne me dis pas que…. !!?

-Hakaze- Oh que si ma chérie ~ Il n'était pas si résistant que cela, tu devrais mieux choisir tes partenaires masculins, parce que lui il n'a vraiment rien dans le caleçon si tu vois ce que je veux dire héhéhé ~


Erika ne répondit pas de suite à son interlocutrice. A la place, je la sentais s'assombrir de plus en plus. J'ignorais si c'était Toratura qui revenait, ou si Erika était simplement en colère, mais cela ne me disait rien qui vaille. Pour toute réponse, elle disparut de la fenêtre, faisant attendre la jeune femme venue pour elle dans mon jardin, pour au final réapparaître une ou deux minutes plus tard. Cette douce nuit d'été était un cadre de bataille idéal pour deux femmes telles qu'Erika et Hakaze.

La tension de l'atmosphère était prenante. On entendait presque le vent souffler et caresser le visage des deux jeunes femmes, dont les cheveux flottaient au gré de cette brise du soir. Tandis que j'étais toujours incapable d'esquisser le moindre mouvement, j'allais assister à la véritable finale du tournoi du jour. Erika, contre Hakaze. Cette dernière prit la parole une dernière fois, comme pour clarifier les enjeux.


-Hakaze- Nous allons donc nous battre en duel. Au terme de ce duel, si tu gagnes, je relâcherai ton ami. De ton côté, je compte sur toi pour donner le meilleur de toi même afin que j'ai les renseignements qu'il me faut, parce que si par malheur tu venais à perdre, je ne garantirais pas que tu puisses revoir ce toutou de seconde zone de sitôt ~

-Erika- As-tu fini cette tchatche ? Pour l'instant, celle de nous deux qui aboie le plus, c'est bien toi.

-Hakaze- Quelle arrogance ~ Voyons si tu pourras encore exprimer ces mots lorsque je t'aurai traînée dans la boue ! Duel !


-Erika- Je vais commencer la partie !

Je place un monstre en position de défense ! Et je termine mon tour !

-Hakaze- Tout ce que tu sais faire ? A moi de jouer alors !

Je vais activer l'effet de mon Hécatris. En le jetant depuis ma main au cimetière , je vais pouvoir ajouter Vallhala, le sanctuaire des déchus, directement de mon deck à ma main. J'active ensuite ma carte magie, fusion instantanée avec d'invoquer Ancienne Entité Norden ! (2000 ATK) Son effet va me permettre de ramener Hecatris sur le terrain et donc d'invoquer spécialement un monstre XYZ ! Apparais, Résident des abysses ! (2200 ATK)

L'effet de mon résident des abysses s'active. En détachant Hécatris, je vais annuler tout effet que ton monstre aurait dans le cimetière ~

-Erika- Zut, je ne m'attendais pas à ça !

-Hakaze- Alors, on perd déjà confiance ? Il est temps pour toi de retourner dans ton bac à sable, microbe ! Résident des abysses, attaque son monstre en position de défense !


J'assistai à l'attaque du résident des abysses qui eut raison de la protectrice reptilia, sous le regard interloqué de ma partenaire. Comme son adversaire l'avait signalé, son monstre n'eut aucun effet, empêchant ainsi Erika d'établir une stratégie grâce à la destruction de son monstre. C'était donc ça, une duelliste de niveau professionnel.


-Hakaze- Je vais activer mon Vallhala , le sanctuaire des déchus, et terminer mon tour. Je ne vais pas non plus te rendre la tâche trop difficile, je ne voudrais pas te perdre en route ~

-Erika- Ne crois pas qu'une simple fusion instantanée t'a fait prendre le large ! C'est à moi de jouer !

Je vais jouer mon Chevalier Armageddon ! Et je vais activer son effet ! Je vais le chaîner avec Kagetokage qui va s'invoquer en défense ! Je jette zombie épidémique !

J'ouvre le réseau de superposition ! Roi des lutins sauvages ! Et je vais activer son effet pour ajouter méduse reptilia à ma main ! (2300 ATK)


Alors qu'Erika était encore en pleine possession de ses moyens et de ses émotions, elle choisissait de son propre chef d'avoir recours à Toratura en cas de problème. Elle était en train de réunir toutes les pièces dont elle avait besoin afin de relâcher cette créature qui la poussait à créer des dégâts matériels et humains considérables….Était-ce….Le fait de me savoir en danger qui la poussait à prendre le risque de perdre le contrôle…. ? Oui, c'était la seule explication possible à ce changement soudain….

Erika….Je ne mérite pas que tu sacrifies ta raison pour moi…Arrête….Arrête tant qu'il en est encore temps….


-Erika- Roi des lutins ,occupe toi du résident des abysses !

Hakaze → 7900 LP

-Erika- Je vais masquer une carte, fin du tour ! (4 cartes en main)

-Hakaze- Bien bien, ce fut joli mais j'enchaine ~

Passons à la vitesse supérieure ! Vallhala ! Invoque Vénus la Splendide ! (ATK 2800)

-Erika- Vénus !? Quelle est sa faculté !?

-Hakaze- Tant que Vénus est sur le terrain , les monstres non elfe perdront 500 points d'attaque ! Mais ce n'est pas fini ! Je vais jouer Sceptre Séraphin Etoile ! Lorsqu'il est invoqué, je vais ajouter mon trône séraphin étoile à ma main ! (ATK 1800)

Erika → 7000 LP

-Erika- Tu es tombée dans le piège ! Activation du cerveau alien ! Grâce à son pouvoir, Vénus va subir un lavage de cerveau et va rejoindre mes rangs !

-Hakaze- Ce n'est pas grave, je vais attaquer avec mon sceptre séraphin étoile, et activer la faculté de mon ange de loyauté depuis ma main ! Grâce à cela, mon sceptre séraphin va gagner 2800 points d'attaque d'un coup, et c'est plus qu'assez pour éradiquer Vénus !

-Erika- Quoi !? Ce n'était pas prévu !! → 5200 LP

-Hakaze- Pour finir, ayant 4 monstres elfe au cimetière, j'invoque Archange Kristya ! (2800 ATK) et par son effet je reprends Ange de loyauté en main ! Je termine mon tour ! (2 Cartes en main)

-Erika- …Tu es plutôt coriace, Hakaze Namatame. Je t'avoue que je n'avais pas mené ce genre de duel depuis longtemps.

-Hakaze- Merci chérie, tu n'es pas mal dans ton genre non plus ~

-Erika- Hmpf. Je ne peux pas te laisser gagner pour autant, ce n'est pas un duel amical ! Je pioche !

-Hakaze- Pas un duel amical ? Je suis dans de bonnes intentions moi, c'est mesquin ce que tu dis ~

-Erika- De bonnes intentions !? Ne te moque pas de moi ! Tu vas récolter ce que tu as semé, Namatame Hakaze !!! C'est mon tour !


Alors qu'Erika piocha sa carte, je ressentis une forte pression venant de mon amie. Elle avait pioché tout ce qu'il fallait pour appeler Toratura. Son côté obscur prenait petit à petit le dessus sur la jeune fille douce et agréable qu'elle était. Tandis que Hakaze regardait la scène avec intérêt, de son côté , Erika reprit la parole avec cette fois plus de violence et de mépris dans sa voix et ses propos.


-Erika- Tu crois sincèrement que je me bats pour le plaisir alors que tu as fait du mal à Rei-chan , pouffiasse ?

-Hakaze- Cet instant que j'attendais arrive enfin ~ Allez ma chérie, énerve toi, déteste moi, viens donc m'affronter de toutes tes forces ! Donne moi un meilleur challenge que celui que m'a donné cette petite larve misérable ! Il n'a même pas tenu trois tours avant de se faire éradiquer par ma puissance !

-Erika- LA FERME !


La colère d'Erika se matérialisa pendant une fraction de secondes en quelque chose de matériel. Une espèce d'aura noir entoura Erika avant de s'étendre autour de Hakaze , disparaissant de la même façon qu'elle était apparue, en se fondant dans l'air. Hakaze sentit qu'elle dépassait les limites, mais plutôt que de se rétracter, elle n'afficha qu'un sourire encore plus satisfait qu'il ne l'était au départ. Etait-ce donc son objectif, de constater par elle-même la force de Toratura ? Elle était totalement folle, qu'essayait-elle de prouver en voulant affronter le monstre en Erika…. ?


-Erika- Je retourne ma carte magie compétence de percée ! L'effet d'Archange Kristya est annulé !

-Hakaze- Pourquoi ne pas l'avoir fait à l'invocation ?

-Erika- Concentre toi sur tes cartes, pimbêche. J'active le sanctuaire démoniaque ! Il va me donner un jeton de niveau 1 sur le terrain ! J'active ensuite mon sort magique un pour un ! En jetant ma vaskii reptilia, je peux invoquer naga reptilia de mon deck ! Je sacrifie ensuite Naga Reptilia pour jouer Méduse Reptilia ! (2200ATK) Et je remets la dernière carte de ma main au dessus du deck pour pouvoir invoquer Zombie épidémique du cimetière !

-Hakaze- Vas-y, amène là !

-Erika- La princesse des serpents est de retour ! Je t'offre mes monstres en offrande pour que tu puisses éveiller ta beauté sans égale. Eveille ta beauté fatale, reine des serpents, et condamne mon adversaire à la souffrance éternelle ! J'invoque Toratura la reine des serpents !


Tandis que la synchronisation s'effectuait, Erika devenait de plus en plus sombre d'apparence. Une fois de plus, ses cheveux virèrent au blanc neige tandis que ses yeux devinrent écarlates. Une fois de plus, un sourire malsain s'afficha sur son visage désormais dépossédé de tous les sentiments qu'elle avait affiché tout au long du duel…..Elle avait perdu la raison….Mais elle n'était pas la seule. Hakaze, apparemment bien excitée par l'arrivé de la reine des reptiles, affichait un sourire similaire à celui d'Erika. Il n'était pas malsain comme celui d'Erika, mais on sentait vraiment que l'excitation de la jeune femme était arrivé à son paroxysme. Elle ne pouvait plus contenir le plaisir qu'elle prenait dans la bataille.

La princesse entraîna le sceptre séraphin étoile et l'Archange Kristya dans sa chute, avant de revenir sur le terrain de la jeune femme. La partie semblait désormais bouclée, cependant, Hakaze ne réagissait pas comme Indy qui avait immédiatement pris peur. Au contraire, elle était désormais encore plus concentrée sur le duel qu'elle ne l'était auparavant.

-Erika- A toi de jouer ! (Aucune carte en main)

-Hakaze- Voyons ça, je pioche !

Je vais jouer mon ange de loyauté en mode attaque ! (ATK 1100)

-Erika- Toratura va s'occuper de l'ange ! Utilise ton venin !

-Hakaze- C'est ce que tu crois ! J'active mon héraut de la lumière écarlate ! Je le défausse ainsi que mon archange kristya, ton monstre est anéanti et son effet ne passe pas !

-Erika- Comment !? ….Merde…

-Hakaze- Il suffit..Ton monstre est vaincu, tu n'as plus besoin de continuer la bataille.

-Erika- Ah vraiment ? Tu crois vraiment que la simple destruction de la princesse des serpents va mettre fin à ce conflit ? Hahahaha ! Elle est bien bonne ! Allez, termine ton tour que j'en finisse avec toi grosse vache !

-Hakaze- Elle ne s'est pas calmée… ? Ai-je fait un mauvais calcul… ?

-Erika- Toratura est vaincue hein ? Laisse moi rire ! Allez je te donne une chance, essaie donc de m'attaquer !

-Hakaze- Je ne te donnerai pas ce plaisir, l'effet d'ange de loyauté revient en main , et je termine mon tour ! (1 Carte en main)

-Erika- A moi de jouer ma belle !


Malgré la chute de Toratura, Erika ne se calmait pas. Elle restait toujours cette jeune fille assoiffée de combat, proférant des insultes à outrance, d'une arrogance sans égal….Typiquement le genre de filles que je détestais….Hakaze restait pensive face à cette situation. J'avais vraiment l'impression que les buts de Hakaze n'étaient pas hostiles à notre égard…Cette situation était une aubaine si elle voulait s'emparer de Toratura ou montrer qu'elle était plus forte qu'elle, pourtant, l'état d'Erika la préoccupait autant que moi.

….

Hakaze….Gagne ce duel !!!


-Erika- Quelle surprise ! Je joue mon Caméléon masqué ! Son effet est assez intéressant ! Je vais pouvoir ramener Naga Reptilia ! Et je vais faire une synchronisation de niveau 5 ! Kalidor, Allié de la justice ! (ATK 2200) Attaque directe !

Hakaze → 5700 LP

-Erika- Voilà qui rétablit un peu la balance ! A toi ! (0 En main)

-Hakaze- Draw !

Elle ne me laisse jamais tomber…Vallhala ! J'invoque Athéna ! Puis j'invoque mon Ange de Loyauté ! L'effet d'Athéna te prends 600 Life points ! ( → 4600 LP) Puis j'active l'effet d'Athéna ! J'envoie Ange de loyauté au cimetière pour invoquer un autre monstre elfe ! Et je choisis Vénus Splendide ! (2800 ATK || Erika → 4000 LP) , Je termine mon tour ! (0 En main)

-Erika- Je pioche !

……

Je vais invoquer normalement Gorgone Reptilia ! (900 ATK)

Kalidor attaque Athéna !

-Hakaze- Désolé partenaire…

-Erika- Maintenant la gorgonne attaque vénus ! (Erika → 2100 LP |Venus → 0 ATK)

Je termine mon tour ! (0 Cartes en main)

-Hakaze- Ok…Je pioche !

Merde..Je termine mon tour !

-Erika- A moi !

Il me semble que c'est terminé. Je vais jouer Vipère reptilia ! Son effet va me donner le contrôle de ta Vénus ! Synchronisation de niveau 10 , j'invoque Léo le garde de l'arbre sacré ! (ATK 3100)

-Hakaze- Héhé, c'est ma défaite alors…

-Erika- Ca c'est pour Rei-Chan ! TOUS A L'ATTAQUE !

Hakaze → 0 LP


Léo, le garde de l'arbre sacré, se jeta sur Hakaze Namatame qui concéda le duel à Erika. La jeune femme perdit l'équilibre, tandis que son emprise sur moi se levait peu à peu. Je redescendis sur la terre ferme au même rythme qu'elle s'écroula au sol.

Lorsque je posai les pieds au sol, j'y retrouvai Erika. Elle était tremblante, revenue dans son état normal. Toute sa hargne et toute sa haine étaient parties avec cette dernière attaque. Lorsqu'elle put discerner mon visage, un sourire de soulagement illumina son visage, mais alors que j'allais la remercier, elle esquissa un faible « Rei-Chan » avant de s'écrouler à son tour sur le sol de mon jardin. Elle avait mené une sacré bataille rien que pour me porter secours…..Cette fille bornée…


Je m'arrêtai quelques secondes, il fallait que j'agisse, moi, la seule personne encore consciente dans cet espace. Prenant rapidement ma décision, je portai Erika à l'intérieur de chez moi, la ramenant dans le lit qu'elle avait quitté une trentaine de minutes auparavant, avant de venir chercher son adversaire, Hakaze Namatame, qui était elle aussi inconsciente.

Je survolai son visage, elle était vraiment jolie cette femme. Passant ma main derrière sa tête pour la porter, j'eus un petit pincement au cœur en regardant sa mine inconsciente. Comment une femme aux traits si doux pouvait être quelqu'un de mauvais ? Son visage respirait la gentillesse quand on y regardait de plus près…..M'étais-je trompé à ce point aux premiers abords…. ?

…..

Pour toute réponse, je tentai de risque le coup, amenant la jeune femme dans mon chez moi. Je la déposai sur un des divans disposé dans le salon, et lui fournit une couverture. Les deux jeunes filles étaient décidément très fortes intérieurement…

Je sentais que tout cela allait m'entraîner dans quelque chose de bien plus grandiose, une aventure comme l'on n'en vit qu'une fois dans sa vie.



Chapitre 5 : Les véritables intentions de Hakaze Namatame



Spoiler :



Tandis que les deux protagonistes du précédent combat se reposaient chacune de leur côté. Je m'étais installé sur la table de la salle à manger au rez de chaussée. La défaite que m'avait infligée Hakaze Namatame restait en travers de ma gorge. Je me maudissais moi même, moi qui n'avais même pas été capable de remporter un duel dont l'issue allait avoir de l'impact sur le bien d'Erika. Je me maudissais moi même tandis que je parcourais les cartes que j'avais à ma disposition.

Nous avions une belle collection, Erika et moi. La tante d'Erika nous ramenait toujours des cartes qu'elle sortait de je ne sais où. Cela nous permettait d'avoir pas mal de decks plus ou moins complets pour pouvoir changer quand bon nous semblait. J'avais déjà testé pas mal de paquets, Colonie du mal, Sirènemure, ou encore Volcanique, mais rien de concluant n'était ressorti de ces decks. Vallée de brume était un échec de plus à mon compteur. Malgré le fait que je jouais avec Erika, j'étais vraiment mauvais à ce jeu.


Je m'arrêtai un peu sur les cartes à ma disposition, avant de m'arrêter sur une carte qui attira mon attention. « Evoltile Westlo ». Cette carte me plaisait assez, elle était mignonne, et cela me décida donc à jouer l'archétype « Evol ». En construisant mon deck, je ruminais sur le fait qu'Erika jouait un deck n'ayant quasiment aucun support et arrivait à vaincre des adversaires plutôt coriaces, tandis que Hakaze jouait un deck basé sur des monstres Elfes et arrivait également à tenir tête aux meilleurs joueurs….J'étais décidément entouré de duellistes redoutables, même si moi j'étais un amateur en comparaison…..

Peu à peu, mon deck trouva un sens. Je mis dans mon deck les cartes qui semblaient bien aller ensemble jusqu'à enfin avoir une stratégie semblant logique. Mais alors que je réfléchissais à la tournure que prenait mon deck, une voix féminine assurée venant de derrière me fit sursauter. En me retournant, je remarquai que la jeune femme, Hakaze Namatame, avait repris connaissance.


-Hakaze- Qu'est-ce qu'il est beau quand il réfléchit ~

-Reisuke- Tu n'as rien de plus intelligent à dire ?

-Hakaze- Relax Médor ~ Tu ressembles juste trait pour trait à quelqu'un que je connais.

-Reisuke- Qu'est-ce que tu fais encore ici d'ailleurs, Hakaze ?

-Hakaze- Hmmm…Je vois que tu changes complètement de stratégie. Tu connais le style de jeu du deck ?

-Reisuke- Eh je t'ai posé une question !!! Je….J'aime la carte principale.

-Hakaze- Ahlalala c'est pour ça que tu n'y arriveras jamais ! Tu ne peux pas baser ton deck sur une carte que tu aimes. Je vais t'aider.

-Reisuke- Pourquoi tu ferais ça ?

-Hakaze- Ne sois pas si rustre, je suis venue en tant qu'alliée à la base, je t'expliquerai lorsque ton amie sera consciente. En attendant, laisse moi t'expliquer.

Tu vois ton monstre, Evoltile Westlo ? Il faut que tu le poses en premier temps, comme ça quand ton adversaire ou toi le retournez , tu peux invoquer Evolsaure Cerato qui deviendra un beater à 2100 ATK, si tu as un autre Evol en main, tu peux le jouer et invoquer Evolzar Laggia ou Dolkka pour gérer les sorties adverses. Ton but c'est de spammer les Evolsaures avec les Evoltiles pour gagner des effets supplémentaires et sortir les Evolzars, donc tu as Evo-Force et Evoltile Najasho qui peuvent aider aussi. Tu me suis ?

-Reisuke- C'est un peu confus mais je saisis l'idée. Par contre en support je n'ai rien.

-Hakaze- Attends un peu, je dois avoir quelque chose.


Hakaze retourna jusqu'au divan sur lequel elle était disposée avant de reprendre connaissance. Elle y reprit son manteau en cuir qu'elle avait déposé au préalable. Elle sortit une petite boite de sa poche avant, et dans cette boite se trouvait une trentaine de cartes. Hakaze revint quelques minutes plus tard, apparemment satisfaite par ce qu'elle avait trouvé dans cette petite boîte. Elle reprit la parole avec entrain.


-Hakaze- Tu as de la chance, j'ai ce qu'il te faut. Heureusement que je prends toujours de quoi arnaq….échanger avec les autres joueurs ~


La jeune femme me sortit quatre cartes. Blaster, Maître dragon des brasiers, ainsi que trois copies de « Singularité Evo ». Elle me les tendit en souriant. Je ne savais pas vraiment les intentions de Hakaze, qui me semblait vraiment empathique malgré la manière dont elle était arrivée. Je restai dubitatif devant cette proposition de don de cartes, mais le joli visage de la jeune femme me séduit, me faisant accepter ce qu'elle me proposait.


-Reisuke- M…Merci, mais je te donne quoi en échange ?

-Hakaze- Rien du tout, c'est cadeau, disons que c'est pour me pardonner d'avoir été rude héhé.

-Reisuke- ….Non. Je ne fonctionne pas comme ça, c'est gentil mais dis moi ce que tu cherches.

-Hakaze- En voilà un lourd, je suis méchante il gueule, je suis gentille il gueule, bien, si tu as des transactions je suis preneuse.

-Reisuke- J'ai ça, j'ai joué Darkworld à un moment ! Attends…..Non, pas ici, non…Là ! Voila tes cartes !

-Hakaze- A la bonne heure, merci beaucoup.


Hakaze s'installa à table et me donna des conseils supplémentaires, elle était d'un niveau beaucoup plus élevé que le mien en duel, elle était intarissable lorsqu'il s'agissait de duels de monstres. D'après elle, un très bon ami faisait beaucoup de tournois, et elle adorait l'encourager quand il concourrait dans le milieu professionnel. Ca l'avait poussée à s'intéresser elle-même au milieu professionnel. Depuis ce jour elle enchaînait les tournois dans l'espoir d'un jour pouvoir lui avouer quelque chose… Elle était amoureuse de cette personne, cela se voyait comme le nez au milieu du visage, puisqu'à chaque fois qu'elle mentionnait cet homme, elle devenait rouge pivoine et changeait de sujet de conversation.


-Reisuke- Dis, Hakaze….Cet ami dont tu parles…Tu en es amoureuse, n'est-ce pas ?

-Hakaze- Eh !!!!!? Ca vient d'où ça !!!? Puisque c'est comme ça , je vais te laisser patauger tout seul !!

-Reisuke- Eh ! Attends ! J'ai besoin de ton aide !

-Hakaze- Alors arrête de parler de sujets embarrassants !

-Reisuke- Ok……Donc si j'utilise l'effet de volcasaure, je peux jouer gaia au dessus et attaquer directement dans la foulée ?

-Erika- Ohayo, Rei-Ch

-Hakaze- Oui tout à fait ! On appelle ça le volcagaia , si ton adversaire a un gros monstre, tu fais des dégâts considérables !

-Erika- Rei-Chan , tu as bien dor–

-Reisuke- Dément ! Je savais pas que j'avais des si bonnes cartes ! Avec ça l'extra deck est terminé, merci énormément , Hakaze-San !

-Erika- Rei-Chan tu m'écoutes !!!!?


Hakaze et moi fûmes interrompus par le cri d'Erika qui semblait vraiment en colère. Lorsque nous nous retournâmes vers elle, moi et Hakaze, nous vîmes une Erika affichant son air frustré. Lorsqu'elle boudait, elle gonflait légèrement les joues comme le faisaient les enfants en bas âge. Cela me faisait assez rire, cet aspect d'Erika qui était si innocent…Mais cela n'avait pas l'air de faire rire la jeune fille , qui reprit en désignant Hakaze du doigt.


-Erika- Peux-tu me dire ce que tu fais encore là toi ? Tu as eu ce que tu voulais non !?

-Hakaze- Du calme ma jolie, je suis venue pour t'emmener avec moi.

-Erika- Quoi !? M'emmener !? Et où veux-tu m'emmener d'ailleurs !?

-Hakaze- Voir mon père, voyez-vous, lorsque j'ai vu Toratura au tournoi, je me suis dit que cette menace devait cesser, autant pour Erika-chan que pour ses adversaires. Mon père possède des bonnes connaissances sur les esprits, je voudrais que vous le rencontriez afin qu'il puisse voir si on ne peut pas faire quelque chose pour guérir Erika-Chan.

-Reisuke- Sérieusement !? On peut faire quelque chose !? Pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt !?

-Hakaze- Je voulais juste m'amuser un petit peu. Cette femme au tournoi avec ses harpies a gagné sur un coup de chance, et si Erika n'avait pas abandonné elle ne l'aurait pas fait, donc j'ai eu ma vengeance ~ Et puis…Je devais m'assurer du fait qu'Erika était bien victime de son esprit. Si cela n'avait pas été le cas, je l'aurais éliminée ~

-Erika- Dit-elle alors qu'elle a lamentablement perdu contre moi !

-Hakaze- Hahaha…Tu sais ma jolie, il y a des moments où gagner n'est pas l'objectif premier ~

-Erika- Comment ça ?

-Hakaze- Te rappelles-tu de la dernière carte que j'ai pioché ? C'était une carte magie, Charge de l'âme. Elle aurait rasé ton terrain si je l'avais jouée. Mais j'ai simplement passé mon tour étant donné que mon but n'était pas de t'éliminer, mais de t'examiner. Tu as encore du chemin à faire pour arriver à la cheville miss.


Erika était en train de bouillir, Apparemment, Hakaze faisait son petit effet sur la jeune fille. Erika ne l'acceptait pas en tant qu'alliée j'imagine, et c'était normal, puisqu'une véritable bataille d'orgueil avait été lancée entre les deux femmes. Voir Erika réagir négativement face à la présence d'autrui était cependant quelque chose d'unique. Elle avait toujours été la plus empathique de nous deux…Après tout, les quelques amis que j'avais n'étaient même pas les miens, mais ceux d'Erika qui me parlaient parce que j'étais avec elle….Cela me faisait donc vraiment rire de la voir se braquer comme ça , alors que d'habitude c'était l'inverse. Elle quitta la pièce pour aller bouder ailleurs. Hakaze soupira devant l'attitude de la jeune fille, avant de reprendre la parole à mon intention.


-Hakaze- On dirait bien que je l'ai vexée. Enfin bref, tu me suis ?

-Reisuke- Ce n'est pas à moi qu'il faut demander, c'est à elle.

-Hakaze- Elle ne partira jamais si tu n'y vas pas, c'est écrit sur son visage, es-tu aveugle à ce point ? Misère…

-Reisuke- Arrête ça c'est pas évident ! Occupe toi plutôt de cet homme que tu aimes !

-Hakaze- Quoi !!!!? Ecoute moi bien mon petit père, tu vas me faire le plaisir de bouger tes fesses et me ramener ta copine dans un délai de dix secondes à compter de maintenant, sinon je te liquide sur place !!!


Je pris au sérieux les menaces de la jeune femme et sortit en vitesse du living room afin de rattraper Erika. Elle était toujours en train de bouder dans son coin, ne me laissant pas beaucoup de marge de manœuvre afin de la convaincre. Mais ce fut plus facile que prévu de la convaincre. Elle n'avait pas confiance en Hakaze, mais elle disait me faire assez confiance pour me suivre moi et mon jugement sur la jeune femme. Erika était décidément la seule qui savait comment me donner de l'estime, elle était la seule à me comprendre après tout.

Nous revînmes donc dans le living room où se trouvait encore Hakaze, elle se retourna avec le sourire, voyant que nous étions prêts, ce que je lui confirmai en prenant la parole.


-Reisuke- Nous sommes prêts !

-Hakaze- A la bonne heure, le jour s'est levé. Nous devrions partir immédiatement.

-Reisuke- C'est parti !


Le manque de sommeil commençait à me peser, mais Erika passait avant tout, nous sortîmes tous de la maison, je verrouillai l'entrée, puis nous prenions la route, à pied jusqu'à sortir de mon quartier. Nous marchâmes pendant une bonne heure en suivant la jeune femme. Le silence pesait sur notre conversation, après tout, Erika restait hostile envers la nouvelle alliée du jour. Tout ce que faisait Erika, c'était de rester accrocher à mon épaule, tandis que je restais rigide devant cette ambiance catastrophique. Hakaze, qui menait le pas, se retourna au bout d'un moment, prenant la parole avec légèreté.


-Hakaze- Eh les amis, je me demandais, vous êtes en couple ?

-Reisuke- Euh…..C'est compliqué à vrai dire. Nous ne sommes que des amis hahaha….


La pression sur mon bras devint d'un seul coup beaucoup plus intense qu'elle ne l'était, jusqu'à me faire mal. Je dis à Erika d'arrêter de faire ça, mais lorsqu'elle me lâcha , c'était pour reprendre la parole avec colère , d'un ton glacial.


-Erika- N'écoute pas cet abruti, bien sur que nous sommes en couple !


Hakaze s'arrêta quelques secondes, regardant la paire que l'on formait d'un air moqueur. Elle reprit la parole d'un ton plus abstrait, mêlant moquerie et sarcasme.


-Hakaze- Il faudrait penser à vous mettre d'accord les jeunes ~ Enfin les jeunes….. je ne suis pas beaucoup plus âgée que vous, j'ai vingt-trois ans. Je n'ai pas d'attaches, donc je pourrai vous aider si vous avez besoin d'aide. Je n'ai que mon père, ma mère est décédée lorsque j'étais une enfant.

-Reisuke- Et donc tu es une duelliste solitaire ?

-Hakaze- On peut dire ça comme ça, je suis accompagnée par l'esprit d'Athéna, ce qui me pousse à faire des recherches sur les esprits similaires, je voue ma vie à limiter l'impact des esprits du duel sur la population et les biens. C'est aussi pour ça que je fais pas mal de tournois, je voudrais pouvoir repérer les détenteurs d'esprits du duel et pouvoir les canaliser, afin de faire en sorte que les dégâts commis par le passé ne recommencent plus.

-Erika- Je ne suis pas la première que tu aides ?

-Hakaze- En vérité, si. Les autres je me contente de les éliminer, mais toi tu me rappelles quelqu'un. Moi. Lorsque j'étais jeune, j'avais peur d'Athéna, je la repoussais. Mais au final j'ai appris à la comprendre, et nous sommes inséparables. Toi aussi tu verras, si tu t'en donnes les moyens, l'étincelle de lumière de ton cœur peut vaincre les ombres les plus menaçantes.


Erika afficha un sourire, mais lorsque je le remarquai, elle tenta de le dissimuler. Elle aussi se rendait compte qu'Hakaze n'était pas aussi mauvaise que l'on ne l'avait cru au départ. Tel que je connaissais Erika, elle allait bientôt s'excuser à la duelliste solitaire, c'est ce que je pensais à ce moment.

Notre réflexion fut cependant interrompue par la jeune femme qu commença à courir un peu devant nous, elle se retourna , nous désignant l'entrée d'une forêt qui avait l'air peu banale.


-Hakaze- Et voilà ! Nous sommes arrivés chez moi ! Bienvenue chez les Namatame !


Hakaze s'avança un peu en avant, nous la suivîmes, curieux de savoir dans quel genre d'endroit nous allions atterrir. Lorsque nous passâmes la colossale porte en bois que Hakaze avait ouvert au préalable, nous arrivâmes dans une forêt plutôt singulière. L'espace était assez grand, tout recouvert de pelouse autour de laquelle poussaient différents types de fleurs et de plantes, tandis que le centre de cette sorte de prairie était dégagé de toute pousse, comme pour laisser la place à la faune alentour. Je me sentis vraiment bien en entrant dans cet endroit qui n'était semblable en rien avec tout ce que j'avais pu voir auparavant. Les arbres alentours, qui s'élevaient majestueusement vers les airs, procuraient une fraîcheur et une qualité d'air irréprochable. Ils bloquaient les rayons du soleil grâce à leurs feuilles déployées au dessus de nous, ne laissant planer dans cet endroit agréable qu'une douce brise nous caressant le visage et générant aussi le peu de bruit qu'il y avait dans cette forêt paisible : le bruit des feuilles se frottant les unes aux autres au gré de la pression du vent.


Je n'avais pas les mots face à ce spectacle. Cet endroit était d'une quiétude comme jamais je n'en avais connue auparavant. Difficile de croire que Hakaze vivait dans ce genre d'endroit….D'ailleurs, je n'avais aucune idée sur le type d'homme qu'était son père, mais il devait vraiment être quelqu'un de spécial, pour aimer vivre dans un endroit si à part de notre civilisation actuelle. Et il avait vraiment des bons goûts, j'aurais pu vivre une éternité dans cette forêt moi aussi.


-Reisuke- C'est magnifique..

-Hakaze- N'est-ce pas ? J'aime beaucoup cet endroit. J'y passe la plupart de mon temps. Mon père et moi nous sommes venus ici lorsque j'avais une dizaine d'années et depuis nous n'avons pas quitté l'espace.

-Erika- Ton père vit ici ?

-Hakaze- En effet il vit ici également, et des esprits du duel se reposent également ici de temps à autre. C'est un espace de repos assez efficace pour les esprits du duel de monstre. Seules les personnes qui ont l'autorisation de mon père ou la mienne peuvent voir cette forêt leur apparaître. C'est une technologie que mon père a développé il y a maintenant quelques années afin de garantir la sécurité de cet endroit.


-?- Tiens tiens, Haka-Chan est de retour !

-Hakaze- Oh non pitié…..Tout mais pas lui.

-Reisuke- « Lui » ?


Lorsque je pointai mon regard dans la direction d'où venait cette voix grave qui résonnait au loin, je pus distinguer une silhouette assez imposante. Le faible éclat de lumière qui transperçait l'ombre de la forêt ne me permettait pas de distinguer son visage, ne me laissant que sentir sa présence de rapprocher de plus en plus. L'ombre semblait être une silhouette d'homme qui s'avançait d'une démarche assurée vers nous, laissant ce qui semblait être une cape flotter dans son dos. Cela lui donnait un air un peu charismatique. Lorsqu'il fut suffisamment proche de nous, je pus voir son visage. Il était un chevalier en armure, comme au moyen âge. Un grand blond aux yeux verts très expressifs. Il ressemblait en tout point à une carte de duel de monstre, mais je n'arrivais plus à dire quelle carte c'était. Il prit la parole , affichant de la joie prononcée dans sa voix.


-Medraut- C'est bon de te revoir Haka-Chan. Athéna aussi est là je suppose ?

-Hakaze- Arrête de m'appeler comme ça. Tu es déprimant , Medraut. Athéna se repose, elle a bien travaillé hier. J'espère que de ton côté tu as bien travaillé également.

-Medraut- A merveille, je ne suis pas le responsable de la tranquillité pour rien ici , laisse moi faire héhé. Tu as ramené des invités parmi nous ? Bienvenue à vous mesdam…..HUH !!!?


Le héros du jour s'arrêta net lorsqu'il notifia ma présence. Il agita sa tête, faisant des allers retours entre moi et Hakaze à coups de brefs mouvements de cou. Il bégayait en même temps un « Toi, Lui, Toi, Lui, ensembles ? » . Je compris alors dans quelle situation délicate je m'étais fourré lorsqu'il vint se plaindre auprès de la jeune femme.


-Medraut- Haka-chan ! Ne me dis pas que tu as recommencé !? Tu oses amener un autre homme ici pour la seconde fois !? Tu brises le cœur de moi !

-Reisuke- Eh….C'est donc lui cet homme pour lequel tu te dépasses ?

-Hakaze- Mais non ! Arrête de dire ce genre de choses devant cet imbécile, Rei-Chan ! Il ne sait même pas parler correctement !

-Erika- Qui appelles-tu Rei-Chan !? Tu veux mourir !!!??

-Hakaze- Ne t'y mets pas toi ! Je n'ai aucune relation avec Medraut ! Pour deux raisons ! De un, c'est un imbécile fini, et de deux c'est un esprit du duel !

-Medraut- Haaaaan ! Ces mots cruels transpercent ce petit cœur de moi….

-Hakaze- Silence, ces deux là sont mes invités, va donc prévenir mon père que je suis là.

-Medraut-

-Hakaze- Plus vite que ça Medraut, nous n'avons pas la journée !

-Medraut- Non….Je ne peux pas….Je ne peux pas tolérer ça ! Lorsque tu as ramené un homme , la dernière fois, je suis devenu le second plan dans ta vie ! Et là tu m'en amènes un autre !? Diantre ! Je ne peux pas laisser ma damoiselle se faire enlever de ce petit cœur de moi de la sorte !


L'esprit du duel se retourna vers moi en me désignant du doigt. La colère et la frustrations étaient inscrites sur son visage. Sans que je ne puisse rétorquer quoi que ce soit, il reprit la parole, me défiant du regard.


-Medraut- Toi là-bas ! Je suis Medraut , le gardien de ces lieux et le responsable de la sécurité ! Je ne tolérerai pas ton intrusion dans mon quartier général !

-Reisuke- Huh ? On ne peut pas passer cette étape ? Esprit de duel jaloux ?

-Medraut- Bien. Puisque tu le prends comme ça, j'appelle mon armée de monstres de duels ! Ecartez cette menace pour la forêt ! Moi, Medraut le chevalier noble, vous somme tous de sortir et de l'éliminer !!!!!!

….

Nous restâmes quelques secondes devant le chevalier qui avait appelé une armée pour me sortir….Mais qui resta seul, en position de bataille face à moi. Alors que nous attendions l'escadron, les esprits du duel alentour semblaient ignorer la sommation du pieux chevalier. Un Kuriboh passa entre moi et Medraut, ils nous regarda d'un air neutre avant de continuer sa route, comme si de rien n'était. Medraut fut choqué par cette performance, il cria de désespoir.


-Medraut- Gyaaaaah !!! Ô Rage ! Ô Désespoir ! Quelle disgrâce devant l'adversaire ! L'honneur qui est le mien ne peut être lavé ! Et Dame Namatame qui avait placé tant d'espoirs en moi ! Ce petit cœur de moi est souillé par tant de dépravation de la part de mes rangs !!!!

-Hakaze- Ce n'est pas comme si j'attendais quelque chose de toi à la base….

-Medraut- Silence ! Puisque c'est ainsi, je vais laver moi même mon honneur ! Toi qui ose pénétrer ces lieux pour me voler ma vie, vient donc subir le châtiment de mon épée ! C'est l'heure du duel !


Devant l'insistance de Medraut, le chevalier noble, je n'avais d'autre choix que de me soumettre à la règle de son espace. Je devais affronter le chevalier afin de gagner mon droit de séjour ici. C'était certes totalement idiot, totalement puéril, mais au fond de moi je voulais l'emporter, afin de me montrer à moi même que j'étais capable de remporter un duel à enjeux.



La vérité sur crystal wing

Spoiler :

Citation de Iliketrain Le [05/06/2019] à 23:41
Dragon Synchro de l’Aile de Cristal
Quand tu connais pas, dans cet ordre tu :
– Relis 5 fois son effet.
– Une 6ème par ce qu’apparemment tu l’as pas compris.
– Une 7ème par ce qu’après être monté à 6000 d’ATK il a encore eu un boost sortie de nul part.
– Essais de le jouer toi même.
– N’arrive pas à l’invoquer.
– Relis ses conditions d’invocations.
– Relis une seconde fois par ce qu’apparemment c’était pas ça.
– Le joues.
– Te prends un Trou Noir.

Les légendes ne meurent jamais, elles se retrouvent toutes au format Avril 2014.
Yume-Nikki. Glory for Hope. United We Stand. Guru Guru Wonderland.
http://web.archive.org/web/20170711065501/http://otk-expert.fr/arpenteurs/11188/

Prisman
Membre
Messages : 128


haut haut de page
[En Cours] Rising Hope : Les Spectres du Passé posté le [24/05/2019] à 23:39

Je lis tout ça ce soir et je te dis ce que je penses ! 🙂

Tu préfères ici ou en MP ?


Spoiler :

Les deux plus beaux jours de ma vie sont déjà passés.

Le premier ?

Spoiler :

Le jour où je suis né !

Le deuxième ?

Spoiler :

Le jour où j’ai compris pourquoi.

Ezaakh
Membre
Messages : 248


haut haut de page
[En Cours] Rising Hope : Les Spectres du Passé posté le [24/05/2019] à 23:56

Coucou :3

Ca marche, j'espère que tu aimeras écoute :3 Tu peux écrire ici c'est pas gênant, ca fera de l'activité dans la section o/


La vérité sur crystal wing

Spoiler :

Citation de Iliketrain Le [05/06/2019] à 23:41
Dragon Synchro de l’Aile de Cristal
Quand tu connais pas, dans cet ordre tu :
– Relis 5 fois son effet.
– Une 6ème par ce qu’apparemment tu l’as pas compris.
– Une 7ème par ce qu’après être monté à 6000 d’ATK il a encore eu un boost sortie de nul part.
– Essais de le jouer toi même.
– N’arrive pas à l’invoquer.
– Relis ses conditions d’invocations.
– Relis une seconde fois par ce qu’apparemment c’était pas ça.
– Le joues.
– Te prends un Trou Noir.

Les légendes ne meurent jamais, elles se retrouvent toutes au format Avril 2014.
Yume-Nikki. Glory for Hope. United We Stand. Guru Guru Wonderland.
http://web.archive.org/web/20170711065501/http://otk-expert.fr/arpenteurs/11188/

Prisman
Membre
Messages : 128


haut haut de page
[En Cours] Rising Hope : Les Spectres du Passé posté le [25/05/2019] à 00:35

Avec plaisir alors 🙂


Spoiler :

Les deux plus beaux jours de ma vie sont déjà passés.

Le premier ?

Spoiler :

Le jour où je suis né !

Le deuxième ?

Spoiler :

Le jour où j’ai compris pourquoi.

Quadriforce
Membre
Messages : 310


haut haut de page
[En Cours] Rising Hope : Les Spectres du Passé posté le [26/05/2019] à 01:24

Voilà, je me suis lancé aussi !

Je ne ferai pas une longue review car la fic en est encore à ses débuts, mais laisse moi te donner mon avis quand même !

Déjà, j'ai trouvé le récit très fluide et agréable à lire ! Le narrateur interne est bien maîtrisé, on comprend vraiment les sentiments du héros envers Erika. Les faits s’enchaînent rapidement sans détours ou descriptions inutiles, ce qui fait qu'on ne décroche pas !

Quant au scénario, difficile de dire comment il va évoluer avec seulement les 2 premiers chapitres. Le tournoi initial est sympa même si assez récurrent dans les fics, par contre la double personnalité d'Erika est un super thème a exploiter ! Comment en est-elle arrivée là ?! De quel côté la balance va t-elle pencher : amie ou ennemie ? Lumière ou ténèbres ?

Écris vite la suite, ça m'intrigue 🙂


Prisman
Membre
Messages : 128


haut haut de page
[En Cours] Rising Hope : Les Spectres du Passé posté le [26/05/2019] à 04:37

C'est vrai que la double personnalité d'Erika m'intrigue également ! Jour où nuit ? Paradis ou enfer ? Ange ou demon ?

J'espère que tu laisseras sa noirceur prendre le dessus perso 😛


J'attends la suite avec impatience aussi si ça peut te motiver à écrire ! Après ne bâcle pas, prends ton temps.


C'est du bon boulot ! C'est ta première fanfic ?


Bien sûr c'est pas parfait (faute de syntaxe, faute d'orthographe et quelques erreurs comme des lettres collées à des points de fin de phrase (.) etc mais je vais pas faire le rabat joie !


T'es pas en train de passer un examen donc continue et je suis sur que si tu relirais vite fais tu te rendrais compte de certains defauts)


Spoiler :

Les deux plus beaux jours de ma vie sont déjà passés.

Le premier ?

Spoiler :

Le jour où je suis né !

Le deuxième ?

Spoiler :

Le jour où j’ai compris pourquoi.

Ezaakh
Membre
Messages : 248


haut haut de page
[En Cours] Rising Hope : Les Spectres du Passé posté le [26/05/2019] à 10:04

Merci à vous d'être passés ! Ca fait toujours plaisir d'avoir des lecteurs 😳


Citation de Quadriforce Le [26/05/2019] à 01:24

Voilà, je me suis lancé aussi !

Je ne ferai pas une longue review car la fic en est encore à ses débuts, mais laisse moi te donner mon avis quand même !

Déjà, j'ai trouvé le récit très fluide et agréable à lire ! Le narrateur interne est bien maîtrisé, on comprend vraiment les sentiments du héros envers Erika. Les faits s’enchaînent rapidement sans détours ou descriptions inutiles, ce qui fait qu'on ne décroche pas !

Quant au scénario, difficile de dire comment il va évoluer avec seulement les 2 premiers chapitres. Le tournoi initial est sympa même si assez récurrent dans les fics, par contre la double personnalité d'Erika est un super thème a exploiter ! Comment en est-elle arrivée là ?! De quel côté la balance va t-elle pencher : amie ou ennemie ? Lumière ou ténèbres ?

Écris vite la suite, ça m'intrigue 🙂


Je suis content que tu aies aimé le début. Pour l'anecdote, j'avais lancé la fic sur un coup de tête donc le début peut paraître un peu…Chaud, question histoire xD Quand l'intrigue sera bien mise je pense que ce sera mieux :3 C'est relativement assez classique oui. Très yugiesque aussi. Je suis content que tu es si impatient par contre :3


Citation de Prisman Le [26/05/2019] à 04:37

C'est vrai que la double personnalité d'Erika m'intrigue également ! Jour où nuit ? Paradis ou enfer ? Ange ou demon ?

J'espère que tu laisseras sa noirceur prendre le dessus perso 😛


J'attends la suite avec impatience aussi si ça peut te motiver à écrire ! Après ne bâcle pas, prends ton temps.


C'est du bon boulot ! C'est ta première fanfic ?


Bien sûr c'est pas parfait (faute de syntaxe, faute d'orthographe et quelques erreurs comme des lettres collées à des points de fin de phrase (.) etc mais je vais pas faire le rabat joie !


T'es pas en train de passer un examen donc continue et je suis sur que si tu relirais vite fais tu te rendrais compte de certains defauts)


Hahaha je pense qu'Erika est un peu de lumière, un peu de ténèbres. C'est une fille assez tordue finalement, tu auras l'occasion de le découvrir :3

J'ai quelques chapitres en réserve, ne t'en fais pas :3


C'est ma première fanfic sérieuse. J'ai déjà tenté d'autres choses avant Rising Hope, mais j'avais énormément de boulot sur le plan grammatical, orthographe…Du coup j'ai mangé un bescherelle, et j'ai fait des essais, et voilà :3

Je relirai tout ça au calme, c'est sympa de me dire que c'est à relire ^^ J'aime bien qu'on est durs avec moi :3


Donc, je vais de ce pas poster le chapitre 3, 4, et 5 :3


La vérité sur crystal wing

Spoiler :

Citation de Iliketrain Le [05/06/2019] à 23:41
Dragon Synchro de l’Aile de Cristal
Quand tu connais pas, dans cet ordre tu :
– Relis 5 fois son effet.
– Une 6ème par ce qu’apparemment tu l’as pas compris.
– Une 7ème par ce qu’après être monté à 6000 d’ATK il a encore eu un boost sortie de nul part.
– Essais de le jouer toi même.
– N’arrive pas à l’invoquer.
– Relis ses conditions d’invocations.
– Relis une seconde fois par ce qu’apparemment c’était pas ça.
– Le joues.
– Te prends un Trou Noir.

Les légendes ne meurent jamais, elles se retrouvent toutes au format Avril 2014.
Yume-Nikki. Glory for Hope. United We Stand. Guru Guru Wonderland.
http://web.archive.org/web/20170711065501/http://otk-expert.fr/arpenteurs/11188/

heart earth
Modérateur
Messages : 10374


haut haut de page
[En Cours] Rising Hope : Les Spectres du Passé posté le [26/05/2019] à 12:56

j'aime pas erika ni rei mais je sens que indy aura une grande importance dans la suite…

medraut aussi me semble très prometteur, j'attends beaucoup de ce personnage.




http://forum.duelingnetwork.com/index.php?/topic/157103-the-wrap-up-red-lust-circuit-series-miami-edition/#entry2134192
le bon temps…

Ezaakh
Membre
Messages : 248


haut haut de page
[En Cours] Rising Hope : Les Spectres du Passé posté le [26/05/2019] à 13:13

Citation de heart earth Le [26/05/2019] à 12:56

j'aime pas erika ni rei mais je sens que indy aura une grande importance dans la suite…

medraut aussi me semble très prometteur, j'attends beaucoup de ce personnage.


Indy est encore plus capitale que Medraut, mais je ne peux rien dire c'est du spoil.


La vérité sur crystal wing

Spoiler :

Citation de Iliketrain Le [05/06/2019] à 23:41
Dragon Synchro de l’Aile de Cristal
Quand tu connais pas, dans cet ordre tu :
– Relis 5 fois son effet.
– Une 6ème par ce qu’apparemment tu l’as pas compris.
– Une 7ème par ce qu’après être monté à 6000 d’ATK il a encore eu un boost sortie de nul part.
– Essais de le jouer toi même.
– N’arrive pas à l’invoquer.
– Relis ses conditions d’invocations.
– Relis une seconde fois par ce qu’apparemment c’était pas ça.
– Le joues.
– Te prends un Trou Noir.

Les légendes ne meurent jamais, elles se retrouvent toutes au format Avril 2014.
Yume-Nikki. Glory for Hope. United We Stand. Guru Guru Wonderland.
http://web.archive.org/web/20170711065501/http://otk-expert.fr/arpenteurs/11188/

Pages : 1

Partenaires


YugiBazar Ludis Factory yugiohcardmarket.eu Battle City Alpha